RMC Sport

OL: Aulas met un ultimatum à Lopes, c'est la prolongation ou le transfert

En marge de la présentation ce mardi de Jean-Luc Vasseur, nouvel entraîneur de la section féminine de l'OL, Jean-Michel Aulas a abordé les discussions compliquées avec les représentants de son gardien Anthony Lopes. Le président s'est montré très clair: soit il prolonge, soit il sera transféré.

Jean-Michel Aulas tape du poing sur la table publiquement dans le dossier de la prolongation d'Anthony Lopes. Son gardien de 28 ans est en fin de contrat en juin 2020 et le président de l'OL s'est plaint des demandes incohérentes de ses représentants pour le faire prolonger. Lors de la présentation ce mardi de Jean-Luc Vasseur, nouvel entraîneur de la section féminine, Jean-Michel Aulas les a mis devant leur manque de lucidité. 

Les exigences des agents de Lopes "pas cohérentes"

"J'ai reçu une deuxième fois les agents d'Anthony Lopes pour leur exprimer ma position sur les exigences, a expliqué Jean-Michel Aulas. Elles ne sont pas cohérentes avec ce qu'il se passe sur le marché mondial et européen." Le président lyonnais, visiblement agacé et contrarié, a assuré ne pas avoir "fait de proposition supplémentaire à ce stade de discussions". 

Aulas mise sur Tatarusanu et Racioppi

Pour faire changer d'avis les représentants d'Anthony Lopes, le président a un argument de poids: le club a d'autres bons gardiens et est en position de force dans ces négociations. "J'ai annoncé l'arrivée de Tatarusanu et on a un très jeune gardien suisse (ndlr: Anthony Racioppi) donc on attend que les agents qui sont venus comprennent que nous sommes attachés à lui, il un grand gardien mais nous sommes attachés à la cohérence économique de la maison."

Aulas est clair: la prolongation ou le transfert

Soit Anthony Lopes accepte de revoir ses prétentions salariales à la baisse, soit il sera transféré, comme le dit très clairement Jean-Michel Aulas. "S'il ne devait pas resigner, j'en serais très malheureux déjà. Dans ce cas-là, comme tous les joueurs qui sont à un an de leur fin de contrat, on lui suggérerait de trouver un nouveau club. Il fait partie de la famille donc on ne sera pas du tout exigeants mais on veut qu'il puisse être transféré."

Aucune offre pour Lopes

Pour conclure, le président glisse un dernier petit tacle, comme pour rappeler à son gardien et ses représentants qu'ils feraient mieux de baisser leurs prétentions: "Pour le moment, je n'ai aucune demande." Rendez-vous après la troisième réunion pour la suite de ce dossier bouillant.

Joseph Ruiz