RMC Sport

PSG : quand Al-Khelaïfi menace de racheter l’Atlético Madrid

-

- - AFP

L’Atlético Madrid a fait le forcing l’été dernier pour tenter de recruter Thiago Motta. Une situation qui avait fortement déplu à Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG. Ce dernier a pris son téléphone pour le faire savoir à sa façon aux dirigeants des Colchoneros.

Nasser Al-Khelaïfi n’est pas du genre à céder à la pression. Bien au contraire. Depuis son arrivée à la présidence du PSG, le dirigeant qatari s’est toujours montré intransigeant en matière de transferts. Lorsqu’il ne veut pas vendre, il le fait clairement savoir. Les plus grands clubs européens se sont cassé les dents ces dernières années en essayant de recruter Thiago Silva, Marco Verratti, Blaise Matuidi ou Marquinhos.

C’est le cas de l’Atlético Madrid. Le club espagnol a fait le forcing l’été dernier pour enrôler Thiago Motta. L’international italien semblait d’ailleurs particulièrement attiré par un retour dans son ancien club, où il a évolué en 2007-2008. Mais Paris n’a jamais souhaité se séparer de sa sentinelle.

Un coup de fil à Miguel Angel Gil

Selon le Mundo Deportivo, Al-Khelaïfi, agacé par les approches des Colchoneros, aurait décroché lui-même son téléphone pour appeler Miguel Angel Gil, le directeur exécutif de l’Atlético, en le menaçant de racheter son club. En ne plaisantant qu’à moitié. Quelques semaines plus tard, Thiago Motta prolongeait sous contrat jusqu’en 2017 avec Paris

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur