RMC Sport

En vidéo : A moitié ivre, Van Gaal fait le show sur scène

Après avoir visiblement un peu forcé sur la bouteille lors de la remise des awards Manchester United, mardi soir, Louis Van Gaal a livré un discours un peu surréaliste mais… qui a galvanisé la salle !

A une journée de la fin, Manchester United pointe à la quatrième place de la Premier League, ce qui va lui permettre de retrouver la Ligue des champions la saison prochaine. Une bonne performance après le début de saison catastrophique des Red Devils. Invité à faire un petit résumé de l’année pour conclure la soirée des awards de Manchester United, mardi, Louis van Gaal n’a pas manqué de rappeler d’où étaient revenus ces joueurs. Mais après avoir visiblement bien profité de l’alcool à disposition, le Néerlandais s’est livré à 8 minutes d’un discours enflammé. Extraits.

« C’est toujours difficile de faire un résumé mais quand vous commencez la saison en prenant 13 points lors des 10 premières journées… Je suis un manager, le manager du plus grand club du monde. Mais je suis aussi un être humain, je suis un être humain et j’ai connu l’expérience dans d’autres clubs : quand vous avez ces résultats, vous n’êtes pas apprécié par les fans. Je suis arrivé à Old Trafford avec 13 points en 10 matches et je me suis demandé comment je devais me comporter. Et là, le public applaudissait debout et je me suis dit : "Comment est-ce possible qu’ils me supportent ?" ».

« On était proches d’être champions ! »

« Grâce à cela, moi et mon staff avons pu continuer, a-t-il enchaîné. Je pense spécialement aux joueurs parce que ce n’est pas si facile d’évoluer dans un aussi grand club que Manchester United, avoir 13 points en 10 matches et un manager qui demande beaucoup plus que les autres managers… La situation était très difficile, surtout avec toutes les blessures du début de saison. Mais nous avons continué avec un très grand esprit. L’esprit d’équipe ! Et nous sommes parvenus à remonter jusqu’à la troisième place, ce qui était le maximum après un tel mauvais départ.

A ce moment-là, le staff et les joueurs devaient penser qu’on pouvait finir deuxièmes. Je me rappelle d’une réunion avec le capitaine Wayne Rooney qui a dit : On va chercher la deuxième place ! Et j’ai dit : Ouiiii, on y va le faire ! (…) Nous avons remporté six matches d’affilée et nous sommes allés à Chelsea avec 50 points. (Il hurle) Qui était la meilleure équipe alors ? C’est facile de dire ça maintenant mais c’était la vérité. Nous avons perdu ce match (1-0) mais pouvez-vous imaginez ? Quand vous avez 80% de possession de balle et dix grosses occasions et eux trois. Ils en ont eu trois ! Et ils ont gagné le match ! Comptez le nombre de points qu’on aurait eu en gagnant ce match. Parce qu’on en a perdu trois de suite après. Ce que je veux vous dire, c’est qu’on était vraiment très près d’être champions ! Mais en tant que manager, je sais que les "si" ne comptent pas. Nous devons faire plus, chacun d’entre nous, parce que nous avons les meilleurs supporters du monde. Merci encore et à la saison prochaine. »

Une claque pour Giggs

L’ancien entraîneur du Barça ne s’est pas contenté de faire le show sur scène. Battu par adjoint Ryan Giggs sur une enchère au cours de la soirée (sur une partie de golf avec Dwight Yorke), il s’est fendu d’une bonne petite claque derrière les oreilles de la légende de MU.