RMC Sport

SMS facturés et cagnotte en ligne, Fenerbahçe innove pour financer l'arrivée d'Özil

Sur le point de signer à Fenerbaçe avec une forte baisse de salaire par rapport à ce qu'il touchait à Arsenal, Mesut Özil fait l'objet d'une drôle de cagnotte, lancée par le club turc. Celle-ci permet aux supporters de faire des dons pour aider à financer le transfert.

On arrête pas le progrès. Fenerbahçe a décidé d'innover pour financer l'arrivée imminente de Mesut Özil, qui a finalement trouvé une porte de sortie à l'amiable après sa mise au placard à Arsenal. Car si le milieu offensif allemand a accepté une très conséquente baisse de salaire (de plus de 300.000 euros par semaine), il faut tout de même financer l'opération. Surtout par temps de crise. 

>> Les infos mercato EN DIRECT

Le club stambouliote a donc lancé une cagnotte en ligne, pour inciter les supporters qui le souhaitent à faire des dons pour aider au financement. Coût total estimé pour le contrat de trois ans et demi de l'ancien joueur du Real Madrid: 13 millions d'euros, sans compter d'éventuels bonus (notamment en cas de titre).

Des SMS comme pour les associations

"Nous avons une demande à faire à nos fans. S'il vous plaît, continuer à nous soutenir, nous dépendons aussi de votre soutien financier. Le jour de la signature, je vous demande de faire un record, avec une campagne de SMS. Peut-être 300.000, 500.000 voire un million de messages en même temps. Ce serait un grand soutien", a justifié Ali Koc, président de Fenerbahçe, dans des propos relayés par le Daily Mail. Chaque message coûtera environ deux euros.

Un système de dons par SMS de plus en plus utilisé par des associations, pour inciter plus facilement les gens à donner quelques euros. C'est par exemple ainsi, en France, que l'opération Pièces Jaunes espère compenser l'absence des tirelires pour cause de coronavirus et de crise sanitaire.

Mais en plus de ce système, le Fener a également ouvert une cagnotte en ligne, plus traditionnelle, pour faciliter les dons plus importants. A midi ce dimanche, elle atteignait environ 17.000 euros. Il en faudra un peu plus pour payer Mesut Özil qui, à 32 ans, quitte des Gunners chez qui il n'était plus le bienvenu.

A.Bo