RMC Sport

Un document de la Fifa répond (en partie) à la polémique The Best

Capitaine de l'équipe du Nicaragua, Juan Barrera assure ne pas avoir voté pour les trophées The Best malgré la publication de ses votes par la Fifa. Un nouveau document de l'instance mondiale semble pourtant indiquer le contraire.

La Fifa contre-attaque. Alors que la colère commence sérieusement à monter concernant les votes de la cérémonie The Best, l’instance internationale a décidé de répondre à Juan Barrera. Sur Twitter, le capitaine du Nicaragua a affirmé ne pas avoir voté pour les trophées The Best, alors que son nom apparaît sur le document rendu public par la Fifa qui recense le détail des votes de chacun (capitaines, entraîneurs et journalistes).

Selon la Fifa, le joueur a voté en faveur de Lionel Messi, Sadio Mané et Cristiano Ronaldo. "Notre joueur fait part de sa préoccupation face à cette situation, parce qu'on a utilisé son nom pour une chose à laquelle il n'a pas participé. Bien qu'ayant fait partie de la liste finale des votants, Barrera a expliqué ne pas avoir voté", a réagi de son côté l’équipe du Nicaragua.

La signature du joueur apparaît sur le document

Mais un nouveau document de la Fifa a été divulgué ce jeudi par un journaliste du New York Times. Un fichier qui récapitule le vote de Barrera (cinq points pour Messi, trois pour Mané et un pour Ronaldo) et sur lequel figure la signature du milieu de terrain.

Ni Juan Barrera, ni la Fédération nicaraguayenne n’ont pour l’instant réagi à la publication de ce document. Dans un communiqué publié mercredi, le Real Esteli FC, le club de Barrera, a annoncé que son joueur restait campé sur sa position et qu’il exprimait "son inquiétude face à cette situation car son nom a été utilisé pour quelque chose auquel il n’a pas participé".

Un autre votant a par ailleurs crié au scandale: Zdravko Logarusic, sélectionneur du Soudan, qui apparaît sur la liste comme ayant voté pour Lionel Messi, Virgil van Dijk et Sadio Mané. Lui assure qu'il avait attribué cinq points à Mohamed Salah, trois à Sadio Mané et un à Kylian Mbappé, dévoilant une image du document qu'il dit avoir envoyé à la Fifa et relayée par des médias locaux.

RR