RMC Sport

VIDEO: Canelas et ses terreurs du foot portugais ont remis ça

Canelas, club amateur du nord du Portugal qui sème la terreur dans son championnat régional, a récidivé dimanche. L'agression d'un arbitre par un de ses joueurs a provoqué la colère de la Fédération et un tollé sur les réseaux sociaux.

Chassez le naturel, il revient au galop. Le club amateur portugais de Canelas 2010, qui terrorise ses adversaires par son agressivité, a remis ça ce dimanche. Après avoir brandi un carton rouge à Marco Gonçalves, attaquant de Canelas, lors d'un match à Rio Tinto, l'arbitre José Rodrigues a reçu un coup de genou violent de la part du joueur qui l'a envoyé à terre.

A lire aussi >> Baisse de la violence dans le football amateur

Après eux minutes de jeu

La police est aussitôt intervenue, tentant de calmer les esprits, et l'arbitre, nez fracturé, a été transporté à un hôpital à Porto. La partie n'aura duré que deux minutes.

A lire aussi >> VIDEO: Porto accroche un point à Benfica grâce à un excellent Casillas

Le joueur "ne se souvient pas"

"Je ne me souviens pas d'avoir agressé l'arbitre. Si c'est le cas, je lui demande pardon ainsi qu'à sa famille et à l'ensemble des Portugais", a déclaré après le match le joueur âgé de 34 ans.

Le club l’exclut

Ce qui n'a pas empêché son exclusion du club de quatrième division, qui a fait savoir qu'il "condamne de manière la plus ferme l'attitude irréfléchie de Marco Gonçalves, qui ne portera plus jamais les couleurs de Canelas".

Les réseaux sociaux se déchaînent

Une "attitude barbare", "des agressions de la part d'une équipe qui ne sait pas jouer au foot", "ils attendent une tragédie pour les radier": les internautes ont quant à eux multiplié les invectives à l'égard du club de Canelas.

La Fédération s’anime

La Fédération portugaise de football a "condamné l'agression" de l'arbitre et promis de faire en sorte que ce genre d'incidents soient "punis de manière exemplaire et dissuasive".

A lire aussi >> Ce que Cristiano Ronaldo avait demandé de changer au créateur de sa statue 

L'équipe de la banlieue sud de Porto n'en est pas à son coup d'essai. Accusée par ses adversaires d'être "des brutes et de ne pas respecter les règles", Canelas caracole en tête de son championnat régional après une série de victoires par forfait.

La plupart des clubs de l'Association de football de Porto ont préféré ne pas affronter Canelas et payer plutôt une amende de 750 euros.

A lire aussi >> Mondial 2018: où en sont les champions d’Europe portugais?

JBi avec AFP