RMC Sport

VIDEO. Italie: Etre capitaine de la sélection serait "un signe fort", pour Balotelli

Mario Balotelli en sélection italienne - AFP

Mario Balotelli en sélection italienne - AFP - -

Mario Balotelli était présent dimanche en conférence de presse, à la veille du match amical de l'Italie face aux Pays-Bas. L'attaquant de l'OGC Nice a évoqué la possibilité de porter le brassard de capitaine, ce qui serait selon lui symbolique dans la lutte contre le racisme dans son pays.

Deux jours après le match face aux Bleus (1-3), et à la veille de la rencontre amicale de l'Italie face aux Pays-Bas, Mario Balotelli s'est présenté ce dimanche en conférence de presse. L'attaquant de la Squadra Azzurra a estimé que porter le brassard de capitaine permettrait de lutter contre les injures et moqueries racistes lancées par leurs propres supporters.

"Je suis en sélection pour marquer des buts, pas pour être capitaine. Mais me donner le brassard pourrait être un signe fort pour les réfugiés et Africains vivant en Italie, qui verraient quelqu'un comme moi, d'origine africaine, devenir capitaine", a-t-il ainsi déclaré dans la vidéo ci-dessus

Que l'Italie devienne "plus ouverte"

L'actuel avant-centre de l'OGC Nice a officiellement fait son retour en sélection italienne lors de ce rassemblement, après quatre ans d'absence. Lors du match amical face à l'Arabie Saoudite le 28 mai, une banderole raciste, "Mon capitaine est de sang italien", a été déployée, en réponse aux déclarations du sélectionneur Roberto Mancini. Ce dernier avait en effet indiqué que son joueur pourrait bien hériter du capitanat en cas d'absence de Leonardo Bonucci.

Toujours face à la presse, Mario Balotelli a commenté cette situation: "Il est tant que l'Italie devienne comme tant d'autres pays. Plus ouverte, et qui accueille les personnes étrangères, comme le font la France et l'Angleterre. Il est temps de se réveiller". 

AC