RMC Sport

Zlatan a laissé une ardoise au PSG

-

- - -

Le PSG n’a pas réglé la totalité du dernier salaire de Zlatan Ibrahimovic, ce que n’avait pas manqué de signaler l’attaquant suédois lors d’un entretien accordé à SFR Sport début septembre. Cette retenue correspondrait en réalité à une vieille dette du joueur envers le PSG, indique L’Equipe ce vendredi.

« Ce qui me manque le plus du PSG ? Mon dernier salaire ». Cette saillie signée Zlatan Ibrahimovic lors d’un entretien accordé à SFR Sport le 9 septembre avait agité le landernau parisien. Le club avait répliqué illico, indiquant avoir réglé les 48 mois de salaire du joueur en temps et en heure, mais attendre un « document » pour débloquer « une dernière prime ». En réalité, le PSG a bien retenu 30% du dernier salaire de l’attaquant suédois (34 ans), parti cet été à Manchester United. Une somme correspondant selon L'Equipe à une vieille affaire qui remonte à l’arrivée du joueur à Paris en 2012.

VIDEO - "Ce qui me manque de Paris ? Mon dernier salaire", trolle Zlatan Ibrahimovic

En bisbille avec le fisc italien

Lorsqu’il signe à Paris, Ibra est en bisbille avec le fisc italien qui lui réclame le paiement de taxes dont il aurait « oublié » de s’acquitter. Paris règle alors gracieusement la note. En échange, Zlatan s’engage alors par écrit à rembourser sa dette. Ce qui n’aurait toujours pas été fait quatre ans après, révèle l’Equipe. Le PSG n’a pas oublié, d’où la retenue effectuée sur le dernier salaire. Ibra, lui, a peut-être eu la mémoire un peu courte.

A lire aussi >> La boutade d'Ibrahimovic sur son salaire au PSG cache-t-elle un litige?

A lire aussi >> Zlatan Ibrahimovic démolit la Ligue 1

la rédaction