RMC Sport

Mondial de hand: décimé par les cas de Covid-19, le Cap Vert déclare forfait

La Fédération internationale de handball a annoncé ce lundi le forfait du Cap Vert, qui participait au Mondial en Égypte. La sélection africaine, décimée par les cas de Covid-19, n’a plus que neuf joueurs disponibles. Insuffisant pour continuer dans la compétition.

Le règlement est très clair sur ce point. Il faut au moins dix joueurs valides pour participer au Mondial de handball, qui se déroule actuellement en Égypte. Une jauge que le Cap Vert n’est plus en mesure de respecter. Décimée par les cas de Covid-19, la sélection africaine n’a plus que neuf joueurs disponibles. Insuffisant pour continuer son aventure au pays des Pharaons. La Fédération internationale (IHF) a annoncé ce lundi le forfait du Cap Vert, dont la délégation va être rapatriée au plus vite. 

La sélection de l'archipel atlantique, arrivée avec onze joueurs au Caire, a joué un match face à la Hongrie (défaite 34-27), avant que deux joueurs supplémentaires ne soient testés positifs au coronavirus. "Comme le Cap-Vert fait toujours face à des difficultés pour aligner au moins dix joueurs et être capable de concourir selon les règles établies, il a décidé de se retirer", a fait savoir l'IHF, en précisant: "Les dispositions nécessaires sont en train d'être prises afin de permettre le retour de l'équipe au Cap-Vert."

Un troisième forfait après la République tchèque et les États-Unis

L'Uruguay, qui devait affronter le Cap-Vert ce mardi, récupère une victoire par forfait (10-0). Un résultat qui lui permet d’accompagner l'Allemagne, déjà vainqueur sur tapis vert samedi, et la Hongrie au tour principal. Mais le forfait du Cap Vert, qui participait au premier Mondial de son histoire et semblait promis à une élimination rapide, ne bouleversera pas non plus la compétition. En revanche, il faut désormais surveiller une éventuelle contamination au sein de l’équipe hongroise, la seule à avoir croisé la sélection africaine.

La défection du Cap Vert s’ajoute à celles de la République tchèque et des États-Unis, qui avaient renoncé à venir en Égypte en raison de nombreux cas de Covid-19 au sein de leur effectif. Les deux nations avaient été remplacées à la dernière minute par la Macédoine du Nord et la Suisse, qui a débarqué au Caire quelques heures avant son premier match, remporté face à l'Autriche (28-25).

AJ avec AFP