RMC Sport

PSG: les adieux émouvants d'Omeyer pour son dernier match

A 42 ans, Thierry Omeyer a disputé jeudi soir le dernier match de son immense carrière. Pour l'occasion, les supporters du PSG lui ont offert un magnifique accueil à Coubertin et multiplié les chants en son honneur tout au long de la rencontre face à Cesson-Rennes (29-20).

C’est une légende du handball qui a tiré sa révérence ce jeudi soir. Très probablement le plus grand gardien de ce sport. Double champion olympique, cinq fois champion du monde, trois fois champion d’Europe, quatre fois vainqueur de la Ligue des champions, six fois champion d’Allemagne et dix fois champion de France, entre autres, Thierry Omeyer a disputé le dernier match de son immense carrière. Pour ses adieux, le PSG a battu Cesson-Rennes (29-20) lors de la dernière journée du championnat de France. A son arrivée à Coubertin, le portier de 42 ans avait eu droit à des chants et une haie d’honneur de la part d’une centaine d’ultras parisiens. Longuement ovationné avant le coup d’envoi, il a brillé en multipliant les arrêts et s’est fait plaisir en marquant en seconde période. Un but accompagné par les "Titi, Titi, Titi !" du public. Pour l’occasion, le Collectif Ultras Paris avait déployé un tifo en tribunes et une banderole "Un gardien de légende".

"Je suis très touché"

Bourreau de travail, perfectionniste et hanté par la défaite, Omeyer aura considérablement marqué l’histoire du handball. Réputé pour ses réflexes époustouflants, sa panoplie technique ultra complète et sa faculté à résister à la pression, il laisse derrière lui un palmarès unique et des souvenirs mémorables dans les quatre clubs où il est passé: Sélestat, Montpellier, Kiel en Allemagne et donc le PSG.

Son seul regret restera sans doute de ne pas avoir pu décrocher une Ligue des champions avec le PSG, malgré trois Final Four. "J'ai encore du mal à réaliser, je n'arrive même pas à trouver les mots pour dire merci. L’accueil que j’ai eu aujourd’hui, c’est tout simplement énorme. Il y a de l’émotion au fond de moi. Je veux profiter de ces moments avec ma famille. Je suis très touché. Au-delà de tous mes titres remportés, si j’ai pu donner envie à des jeunes de s’orienter vers le hand et ce poste de gardien, j’ai gagné quelque chose", a-t-il confié, particulièrement ému, au micro de beIN Sports.

RR