RMC Sport

JO 2021 (basket): les Etats-Unis se font peur contre l'Espagne, mais filent en demie

Longtemps malmenés par l'Espagne et par un magnifique Ricky Rubio ce mardi en quart de finale du tournoi de basket aux Jeux olympiques, les Etats-Unis ont accéléré après la mi-temps pour se hisser en demi-finale (95-81).

C'était sans doute, de ce côté du tableau, l'équipe la plus à même de priver l'effrayante Team USA d'une médaille olympique. Et longtemps ce mardi, en demi-finale du tournoi de basketball aux Jeux de Tokyo, l'Espagne a semblé en mesure de réaliser l'exploit. Emmenée par un Ricky Rubio somptueux (38 pts, 65% de réussite), solide défensivement, et bien aidée par la maladresse américaine en première mi-temps, la Roja a fait la course en tête jusqu'aux dernières secondes avant la pause (43-43), installant le doute dans les crânes des stars de la NBA. Mais celui-ci a été vite chassé.

Grâce à une adresse retrouvée, un Kevin Durant taille patron, et un gros finish (26-18 dans le dernier quart-temps), les Etats-Unis se sont imposés (95-81) et ont décroché leur billet pour les demi-finales des JO, où ils retrouveront jeudi le vainqueur du match Australie-Argentine.

>>> Les JO 2021 en direct

L'Australie et l'Argentine sont prévenues

Malgré un demi-match à l'envers, les Américains sortent peut-être de cette confrontation avec un statut de favoris renforcé. Parce que même sans impressionner, un seul coup d'accélérateur leur a permis de faire la différence face à l'une des meilleures nations au monde, parce que Gregg Popovich a un effectif XXL (cinq joueurs à plus de 10 pts), et, comme expliqué précédemment, parce que Kevin Durant est là.

S'il peut s'appuyer sur un Jrue Holiday altruiste, sur Damian Lillard, Devin Booker voire Zach Lavine quand celui-ci règle la mire, l'ailier des Brooklyn Nets a incontestablement pris le "lead" de la sélection américaine, en concluant toutes les actions chaudes (29 pts, 59% au shoot) et en dictant le jeu.

C'est surtout à cause de lui que l'Espagne ne montera pas cet été sur le podium olympique pour la quatrième fois de suite, après l'argent de Pékin en 2008, l'argent de Londres en 2012, et le bronze de Rio en 2016. Pour le grand rival des Bleus, ce revers marque d'ailleurs la fin d'une époque. Si Rubio n'a "que" 30 ans, Pau Gasol (41 ans), Marc Gasol (36 ans), Rudy Fernandez (36 ans) ou Sergio Rodriguez (35 ans) en ont peut-être fini avec les Jeux ce mardi.

Pour rappel, la France jouera elle son quart de finale contre l'Italie à 10h20, pour tenter de rejoindre en demie la Slovénie de Luka Doncic, tombeuse de l'Allemagne (94-70).

C.C.