RMC Sport

Jeux paralympiques de Rio : Les moments à ne pas manquer

Mandy François-Elie

Mandy François-Elie - AFP

Certaines disciplines seront particulièrement suivies pendant ces deux semaines de compétition aux Jeux paralympiques de Rio. Des athlètes sont très attendus par les spectateurs. Retrouvez notre guide des temps forts à suivre.

4 300 athlètes issus de 161 nations (dont une équipe de réfugiés composée d’un discobole iranien et d’un nageur syrien) ont rendez-vous à Rio à compter de ce mercredi 7 septembre jusqu’au 18 pour les Jeux paralympiques 2016. Au total, 2 642 médailles (dont 528 médailles en or) seront décernées pendant les 12 jours de compétition avec 22 sports au programme.

A lire aussi >>> Jeux paralympiques : Sept Français à suivre pour une médaille

Athlétisme

Chaque discipline (100m, 200m…) étant divisée en plusieurs catégories de handicap, les rendez-vous seront nombreux pour ce sport si emblématique des Jeux olympiques. Côté féminin, la Française Mandy François-Elie (T37) tentera de conserver sa couronne sur 100m le 9 septembre (22h30 heure française). Sa compatriote Marie-Amélie Le Fur (T43/44) cherchera à l’imiter le 17 septembre (le 18 à 1h30 heure française). En saut en longueur, Arnaud Assoumani (T45/46/47) entrera en piste le 14 (23h20 heure française). Les prestations de la Belge Marieke Vervoort (T51/52) sur 100m le 17 (16h00 heure française) et sur 400m le 10 (16h00 heure française) seront également très observées : il s’agira peut-être des dernières apparitions de la championne, qui a évoqué son souhait d’être euthanasiée après les Jeux.

A lire aussi >>> L'athlète Marieke Vervoort pense à mettre fin à ses jours après Rio

Natation

Elodie Lorandi sera-t-elle aussi brillante à Rio qu’elle le fut à Londres ? En tout cas, la nageuse (S10) vise très haut : elle veut garder son titre sur 50m nage libre (finale le 9 septembre à 23h50 heure française) et tutoyer les sommets sur 100m nage libre (finale le 13 septembre à 23h15 heure française) et sur 400m nage libre (finale le jeudi 15 à 23h05). Charles Rozoy (S8, SB8 et SM8) a aussi un titre à conserver sur 100m papillon (finale le samedi 10, le 11 à 1h20 heure française) et un autre à conquérir sur 50m nage libre (finale le vendredi 16 à 22h55 heure française). Il a aussi ses chances en 100m brasse (finale le 14 à 22h30 heure française) et en 200m 4 nages (finale le 17 à 22h40 heure française).

A voir aussi >>> Jeux paralympiques : Rio, une ville pas adaptée aux personnes handicapées

Triathlon

C’est la première fois que ce sport est au programme des Jeux paralympiques, et Yannick Bourseaux (PT4) a bien envie d’être le premier à inscrire son nom au palmarès, de préférence en montant sur la plus haute marche. L’expérimenté triathlète français de 41 ans sera en lice samedi 10 (15h00 heure française). Les deux autres épreuves masculines auront lieu le même jour. Les épreuves féminines auront lieu le dimanche 11.

Canoë

C’est l’autre sport qui fait son apparition aux Jeux paralympiques. Toutes les séries, hommes et femmes, sont prévues mercredi 14. Les six finales (trois pour les hommes, trois pour les femmes) auront lieu le lendemain, jeudi 15.

A lire aussi >>> D'étranges pratiques de dopage sous surveillance lors des Jeux paralympiques

Tennis en fauteuil roulant

Habituellement bien placés, les Français entendent bien montrer une nouvelle fois qu’ils figurent parmi les meilleurs. Et avec des hommes comme le porte-drapeau Michaël Jeremiasz, Stéphane Houdet et Nicolas Peifer, la délégation française peut y croire. La finale du simple dames et celle du double messieurs sont prévues jeudi 15. La finale du simple messieurs et la finale du double dames sont prévues vendredi 16. Enfin, la finale du double quad est pour mardi 13 tandis que celle du simple quad est pour mercredi 14.

Et l’escrime, le rugby, le football…

Au Brésil, est-il possible de parler de sport sans parler de football ? A Rio, seuls les hommes joueront au football à 5 et au football à 7 (la France n’est pas représentée). En foot à 7, la médaille d’or se jouera vendredi 16. En foot à 5, la finale aura lieu samedi 17. Dans ces deux disciplines, les joueurs sont non-voyants et évoluent avec un ballon équipé de clochettes.

En escrime en fauteuil roulant, Marc-André Cratère (catégorie B) visera l’or après l’argent obtenu en 2012 au sabre. Les qualifications et la finale sont fixées au lundi 12. Le Martiniquais pourra peut-être faire un magnifique doublé car il croisera aussi le fer à l’épée. Avec cette dernière arme, tout se jouera le mardi 13.

En rugby en fauteuil roulant, huit nations sont en lice, dont la France. S’ils s’en sortent face aux États-Unis, face au Japon et face à la Suède, les Bleus peuvent rêver à une médaille dimanche 18.

Et les Jeux paralympiques sont aussi l’occasion de (re)découvrir des sports moins connus : la dynamophilie, le goalball, le volleyball assis, le boccia… Retrouvez tous ces rendez-vous sur le site des Jeux paralympiques de Rio 2016 (lien hypertexte).

N.B