RMC Sport

JO 2016, athlétisme : Bolt et De Grasse se chambrent et se parlent pendant le 200m

Andre De Grasse et Usain Bolt

Andre De Grasse et Usain Bolt - AFP

Déjà opposés en demi-finale du 100m aux Jeux olympiques 2016, Usain Bolt et André De Grasse ont remis ça sur le 200m ce mercredi. Le Jamaïcain et le Canadien ont même pris le temps de discuter et de se chambrer un peu à la fin de leur demi tour de piste.

Ces deux-là commencent à bien s’apprécier. Usain Bolt et Andre De Grasse continuent de s’allumer gentiment en course. Rappel des faits : sur le 100m, le Jamaïcain est tellement facile dans sa demi-finale qu’il prend le temps de sourire devant ses adversaires, dont le Canadien, marqués par l’effort. La photo fait rapidement le buzz devant tant de facilité, tandis que De Grasse prendra la médaille de bronze en finale derrière Bolt et Gatlin.

A lire aussi >> JO 2016 : Lemaitre en finale, le doublé pour Thompson et l’incroyable triplé des Américaines sur 100m haies… les infos de la nuit de mercredi à jeudi

Ce mercredi, les deux hommes se retrouvaient une nouvelle fois opposés en demie du 200m. Et cette fois, Andre De Grasse ne s’est pas laissé faire. Bolt et le Canadien ont fini au coude-à-coude, et ont même pu discuter un peu avant de franchir la ligne. « Je disais à Andre "mais pourquoi tu cours aussi vite, on n'est qu'en demi-finale », a relaté Bolt à l’issue de sa course. Doublé par De Grasse, le champion olympique en titre a quand même tenu à terminer en tête, en faisant un petit « non » chambreur du doigt vers lui.

A lire aussi >> JO 2016, athlé - Mekhissi : "Moi, on ne m’a jamais fait de cadeau"

De Grasse : « Tout ça peut provoquer le record du monde »

Côté Canadien, on se plaît également à titiller la légende, et à ne pas lui laisser assurer le show en solo. « Je n’ai pas dit grand-chose à Bolt pendant la course mais après je lui ai dit : "Je vais te pousser garçon". Je veux le pousser dans ses limites. » Une rivalité qui pourrait bien déboucher sur un bel événement jeudi soir lors de la finale (3h30) : « Tout ça peut provoquer le record du monde », assure De Grasse sur RMC. Avec, pourquoi pas, une belle surprise aussi de la part de Christophe Lemaitre ? Le Français est en forme en tout cas, avec le 4e chrono réalisé des demies.

A lire aussi >> JO 2016, athlétisme : Lemaitre en finale du 200m, Bolt qualifié en riant, Mayer en course pour une médaille

Rédaction