RMC Sport

JO 2016 - Basket : "Très touchée", Dumerc veut rester à Rio (mais elle n’en a pas le droit)

Céline Dumerc

Céline Dumerc - AFP

Victime d’une entorse de la cheville et donc forfait pour les Jeux olympiques, Céline Dumerc souhaite tout de même rester à Rio. Problème, le règlement du CIO l’en empêche pour une raison d’accréditation..

Avant même qu’ils aient débuté, Céline Dumerc en a déjà terminé avec les Jeux olympiques 2016. Victime d’une sévère entorse mercredi à l’entraînement, la meneuse et capitaine de l’équipe de France a été contrainte de déclarer forfait. « On l’a vue toute la nuit, c’était une nuit blanche, déclare Patrick Beesley, le DTN du basket français au micro de RMC Sport. Elle a été soutenue par toute la délégation, y compris les garçons qui sont restés une grande partie de la nuit comme Tony (Parker) ou Nicolas Batum pour essayer de la soutenir. Et puis ce matin au réveil il y a eu le mal de tête quand on réalise que c’est fini. Elle est quand même très touchée. »

A lire aussi >> JO 2016 : Demandez le programme (très complet)

Une mission pour François Hollande ?

Mais comme une mauvaise nouvelle arrive rarement seule, Dumerc pourrait être obligée de quitter le Brésil dans les prochaines heures. Le règlement du CIO est en effet très clair : en cas de forfait, l'athlète doit rendre son accréditation pour permettre à son remplaçant (ici Amel Bouderra) d'être accrédité. 

A lire aussi >> JO 2016 : Céline Dumerc forfait et remplacée par Amel Bouderra 

« Capsule » devrait donc quitter le Brésil… sauf qu'elle souhaite rester. La Fédération française de basket et le CNOSF tentent donc tout pour lui permettre de rester dans le village olympique. Les dirigeants du sport français comptent même s'appuyer sur l'influence de François Hollande, actuellement présent à Rio, pour obtenir gain de cause.

Beesley : « Céline Dumerc n’est pas n’importe quelle athlète »

« Céline Dumerc n’est pas n’importe quelle athlète, plaide Beesley au micro de RMC. Elle était sur la short-list pour porter le drapeau, elle est capitaine de l’équipe de France, elle représente un symbole donc on est en train, avec Jean-Pierre Siutat, le président de la Fédération, de tenter de négocier au plus haut niveau le fait qu’elle puisse rester au village. Mais ce n’est pas gagné. Elle veut rester et ses coéquipières veulent qu’elle reste, bien sûr.»

A lire aussi >> Où et comment regarder les JO ?

Dans la soirée ce jeudi, Dumerc a réagi via son compte Twitter : « Merci à tous de votre soutien ! Il n'y a pas pire timing mais c'est la dure loi du sportif! Changement de job: supportrice #1 de ma Team! » Au Brésil ou en France? 

dossier :

JO de Rio 2016

la rédaction avec LB