RMC Sport

JO 2016 : la dernière en or de Phelps, les sacres de Farah et Thompson, l’émotion de Puig… les infos de la nuit de samedi à dimanche

Michael Phelps

Michael Phelps - AFP

Si vous avez été surpris par le sommeil ces dernières heures, pas de souci, c’est l’heure de la séance de rattrapage. Au programme de cette nuit olympique : la 23e médaille d’or de Phelps pour sa dernière, le récital Farah, les Jamaïcaines toujours reines du sprint, la boxe française toujours sur son nuage, la victoire surprise de Puig et les belles entrées de Bosse et Lavillenie.

Le compteur des Bleus : des promesses, encore des promesses

Les Bleus ont officiellement18 médailles au compteur, la dernière en date glanée dans la journée de samedi par Jean Quicampoix, au tir (pistolet à 25m). Mais le décompte officieux en dénombre en fait 20, avec deux médailles assurées par la boxe, le bronze au minimum. Cette nuit, Souleymane Cissokho (-69 kg) a imité Sofiane Oumiha (-60 kg) en se qualifiant pour les demi-finales, avec une belle victoire sur Thaïlandais Saylom Ardee. Podium garanti.

A lire aussi >> Le live de ce samedi

Le grand moment de la nuit : Phelps s’en va avec de l’or

Michael Phelps a, sauf surprise, disputé la dernière course de sa carrière cette nuit. Et comme un symbole, l’Américain (31 ans) a remporté l’or avec le relais 4x100m 4 nages. Il ne pouvait en être autrement pour celui qui totalise désormais 28 médailles olympiques, dont 23 en or. A Rio, il a décroché six médailles, dont cinq en or. Une des plus grandes légendes de l’histoire du sport tire sa révérence. Respect !

La photo du soir :

Les larmes de la Portoricaine Monica Puig, qui obtient sur le court de tennis la première médaille d’or de l’histoire de son pays. Une vraie sensation pour la 34e mondiale, tombeuse de la numéro 2, l’Allemande Angelique Kerber (6-4, 4-6, 6-1).

A lire aussi >> JO 2016 : Romain Barnier s’en prend à Alain Bernard, la natation française baisse le rideau piteusement

Monica Puig
Monica Puig © AFP

Les stars des JO

Fraser-Pryce cède sa couronne

Double championne olympique en titre du 100m, Shelly-Ann Fraser-Pryce a laissé filer son bien. Petite consolation pour celle qui a pris la troisième place cette nuit, c’est sa compatriote Elaine Thompson qui a remporté la course reine, en 10"71. L'Américaine Tori Bowie a pris l’argent.

A lire aussi >> JO 2016, athlétisme : Farah phénoménal, Thompson reine du 100m, Lavillenie et Bosse tranquilles

Nadal tombe sur un Del Potro de feu

Il est 141e mondial et a commencé son tournoi... coincé dans un ascenseur, avant de sortir Novak Djokovic. Le destin de Juan Martin Del Potro dans ces Jeux est exceptionnel, et Rafael Nadal, qui fait également sensation depuis le début du tournoi, n’y a pas résisté (5-7, 6-4, 7-6 [5]). Au terme d'un match dantesque, l’Argentin s’est qualifié pour la finale, où l’attend Andy Murray. Magique.

Farah impérial

Intouchable Mo Farah ! Comme en 2012, le Britannique décroche l'or sur 10 000 m, en 27'05''17. Le Britannique devance le Kényan Paul Tanui (27'05''64) et l'Ethiopien Tamirat Tola (27'06''26). Farah a pourtant chuté pendant la course, mais il était malgré tout trop fort pour la concurrence. Farahnormal.

Neymar ouvre son compteur et envoie le Brésil en demies

Après des débuts poussifs, le Brésil est lancé dans le tournoi de football masculin. La Seleçao s’est qualifiée pour les demi-finales en battant la Colombie (2-0), grâce notamment au premier but de Neymar dans la compétition.

L’info en plus

Les Etats-Unis sont devenus cette nuit le premier pays à franchir la barre des 1 000 médailles d’or lors des Jeux olympiques d’été. Le relais 4x100m 4 nages féminin a apporté la 1 000e, juste avant que leurs homologues masculins n’en rajoutent une de plus. A titre de comparaison, la France a gagné 204 titres lors des JO d’été.

Le tableau des médailles

Pas de changement dans le Top 3, dominé par les Etats-Unis avec 61 médailles, dont 24 en or. La Chine (41 médailles, 13 en or) et la Grande-Bretagne (30 médailles, 10 en or) suivent de loin. La France recule au dixième rang, avec 18 médailles (cinq en or), juste derrière la Corée du Sud.

Les autres résultats des Français

Athlétisme : Bosse et Lavillenie en finale, déceptions pour Gomis et Nana-Djimou

Avec une impression de totale maîtrise, Pierre-Ambroise Bosse s’est qualifié pour la finale du 800m (1’43’’ 85) et se pose en sérieux prétendant à la médaille. Après un premier essai raté, Renaud Lavillenie s’est qualifié pour la finale de la perche en franchissant 5,70m. Kafétien Gomis a pris la 8e place à la longue. Déception aussi pour Antoinette Nana-Djimou, seulement 11e de l’heptathlon.

Cyclisme sur piste (poursuite individuelle) : Baugé prend une claque

Il voulait l’or, mais il s’est pris la porte des demi-finales en pleine figure. Grégory Baugé est tombé dès les quarts en poursuite, battu sèchement par le Russe Denis Dmitriev, deux manches à rien. Très grosse désillusion pour le clan français. Les Bleus ne font plus peur à grand monde dans la discipline

Basket : les Braqueuses se font braquer… mais gardent leur butin

Battues par le Japon (79-71), les Bleues ont tout de même conservé la deuxième place de leur poule derrière l’Australie à la différence de points, en perdant de moins de 16 unités.

Volley : match de la peur en vue pour la Team Yavbou

Comme les handballeurs et les basketteuses tricolores, les volleyeurs ont perdu, défaits par les Etats-Unis (22-25, 22-25, 25-15, 22-25). Ils joueront leur qualification pour les quarts de finale lundi face au Brésil.

Voile (Nacra mixte) : remontada pour Rio et Besson ?

Les quadruples champions du monde en titre, après un départ calamiteux dû à une hernie discale du skipper français, peuvent croire au miracle. Avec deux premières places et une deuxième sur les trois manches du jour, ils gagnent dix places et remontent au 7e rang, à portée de médaille.

Boxe (-52 kg) : Konki sur la vague bleue

Le Français Elie Konki a rallié les 8es de finale poids mouches au terme d'un combat bien maîtrisé face à l'Allemand Hamza Touba. Le quasi-sans-faute tricolore se poursuit.

A lire aussi >> JO 2016, boxe : pourquoi les Bleus, qui auront au moins deux médailles, sont aussi solides

Trampoline : Sébastien Martiny ne rebondit pas

Le Français, qui s’est contenté d’une 10e place, n’accède pas à la finale au trampoline.

Haltérophilie (94 kg) : Kévin Bouly n’a pas fait le poids

Avec un total de 345, le Français Kévin Bouly termine à la 12e place du concours, bien loin de l’Iranien Sohrab Moradi (403).

Badminton (H) : Leverdez débute bien

Brice Leverdez a bien débuté son tournoi en dominant l'Estonien Raul Must en trois sets (21-18, 18-21, 21-12).