RMC Sport

JO 2016 : Rio se met en "état de calamité publique"

-

- - AFP

Moins de deux mois avant le début des Jeux Olympiques de Rio (5-21 août), l’Etat de Rio a décrété ce vendredi « l’état de calamité publique ». Une façon de débloquer des fonds pour financer les Jeux et les services publics essentiels malgré une crise budgétaire.

Pour faire face à la crise budgétaire aigüe qu’il traverse et pour pouvoir financer les Jeux Olympiques de Rio (5-21 août), « l’état de calamité publique » a été décrété vendredi par l’Etat de Rio de Janeiro. A moins de deux mois du début des JO (suivis des Jeux Paralympiques courant septembre), ce décret autorise à adopter des mesures exceptionnelles, pour assurer la continuité des services publics essentiels notamment.

A lire aussi >> JO 2016 : les athlètes russes suspendus, mais les « propres » pourront aller à Rio sous conditions

"Un risque pour l'image du Brésil"

Francisco Dornelles, le gouverneur par intérim, a notamment expliqué qu’au vu de l’importance et de l’impact de ces évènements sportifs, « toute déstabilisation institutionnelle impliquerait un risque pour l’image du Brésil ». Alors que le Brésil connaît une récession historique et que l’Etat de Rio est en proie à de graves difficultés financières en raison de la chute du cours du pétrole, l’organisation des JO a perturbé le bon fonctionnement de divers services publics. Au point de laisser craindre au gouverneur de l’Etat « un effondrement dans la sécurité publique, la santé, l'éducation, la mobilité et la gestion environnementale ».

dossier :

JO de Rio 2016