RMC Sport

JO 2018: A Pyeongchang, la "neige béton" inquiète Perrine Laffont

Perrine Laffont aux JO de Sotchi - AFP

Perrine Laffont aux JO de Sotchi - AFP - -

Lors d’une conférence de presse au "Club France" ce mercredi, la skieuse de bosses Perrine Laffont est revenue sur les problèmes causés par la neige et les températures glaciales.

L’athlète Perrine Laffont est l’une des chances de médailles (en ski de bosses) pour la délégation française aux Jeux Olympiques d’hiver qui débuteront ce vendredi. En conférence de presse ce mercredi, la skieuse a déclaré que ces JO pourraient être "compliqués" à cause de la "neige béton". Les températures glaciales - jusqu'à -22°C - en Corée du Sud gênent les sportifs dans leurs entraînements et risquent de perturber leurs performances.

"C’est plus traumatisant"

Principal problème pour l’athlète de 19 ans, le froid qui fait durcir la neige. La vice-championne du monde 2017 a confié: "On a des moins bonnes sensations dessus. Skier devient plus difficile, les appuis sont fuyants, on est sur de la glace. C'est plus traumatisant". Après quelques entraînements, Perrine Laffont dit pourtant s’adapter à la situation. "Ça a été un peu compliqué les premières descentes, le premier jour, et ça va de mieux en mieux". Et ça pourrait encore s’améliorer, les prévisions annoncent des températures à la hausse dans les prochains jours.

VIDEO. JO 2018 : Une vague de froid s'abat sur PyeongChang, les organisateurs inquiets

AC