RMC Sport

JO 2018: Laffont et Theocharis en finale, les Bleus ont assuré en ski de bosses

Perrine Laffont

Perrine Laffont - AFP

Grande chance de médaille pour la France, Perrine Laffont a fait forte impression pour ses débuts à Pyeongchang. Elle s'est directement qualifiée pour la finale en prenant la première place des qualifications. Le Lyonnais Sacha Theocharis participera lui aussi à la finale du ski de bosses.

Avant même la cérémonie d’ouverture, les Jeux olympiques d’hiver ont déjà débuté. Avec de premiers résultats pour les Français. Sur la piste du Phoenix Snow Park de Bokwang, Perrine Laffont a frappé fort d’entrée en prenant la première place des qualifications en ski de bosses dans la nuit de jeudi à vendredi.

Avec un total de 79,72 points, la vice-championne du monde 2017 a fait mieux que la Canadienne Andi Naude (79,60) et l'Américaine Morgan Schild (77,74). Du haut de ses 19 ans, la Pyrénéenne est l’un des grandes favorites de la finale programmée dimanche.

Theocharis en finale du ski de bosses

L’autre Française engagée en qualifications, Camille Cabrol, a pris la 16e place et devra disputer dimanche une deuxième manche pour tenter de rentrer en finale. Chez les garçons, le Lyonnais Sacha Theocharis s’est directement qualifié pour la finale, qui se tiendra lundi, en arrachant la dixième et dernière place directement qualificative.

Anthony Benna (12e) et Benjamin Cavet (21e) devront eux disputer une deuxième manche qualificative pour espérer prendre part à la finale. Du côté du patinage artistique, le couple français Morgan Ciprès-Vanessa James a connu une entrée en matière compliquée avec une sixième place sur le programme court du concours par équipes, mais il ne visait pas de médaille dans cette épreuve.

Papadakis et Cizeron font l'impasse

Le Grenoblois Chafik Besseghier, lui, a terminé dixième du programme court en individuel. Au classement général, les Bleus pointent donc à la dernière place après deux épreuves avec seulement six points au compteur, loin derrière le leader canadien et ses 17 points.

Prétendants à l'or olympique en danse sur glace, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron avaient eux décidé de faire l'impasse sur l'épreuve par équipes, étant donné les faibles chances de médailles de l'équipe de France dans cette discipline.

A lire aussi >> JO 2018: ce que réserve la cérémonie d’ouverture

VIDEO - JO 2018 - Killy: Fourcade "représente le sport d'une manière absolument magnifique"

RR