RMC Sport

JO 2018: les Bleus en chocolat, Ledecka écrit l'histoire... l'essentiel de la nuit

Clément Noël

Clément Noël - AFP

La nuit de vendredi à samedi a été marquée à Pyeongchang par le nouveau sacre de la Tchèque Ester Ledecka, titrée en snowboard après avoir remporté l'or en super-G. Les Bleus, eux, ont échoué au pied du podium lors du Team Event et en slalom géant parallèle avec Sylvain Dufour.

Ledecka écrit l'histoire

C'est un doublé totalement inédit. Sept jours après son titre surprise en ski alpin sur le super-G, Ester Ledecka a enlevé la médaille d'or du géant parallèle en snowboard. Une prouesse historique puisqu'elle est devenue la première athlète à gagner deux épreuves olympiques dans deux sports différents. Grandissime favorite avec ses cinq succès en Coupe du monde cette saison, la Tchèque de 22 ans a survolé les qualifications du géant parallèle, avant de s'extirper des huitièmes, des quarts et des demi-finales, en éliminant notamment le tenante du titre suisse Patrizia Kummer. En finale, elle l'a facilement emporté face à l'Allemande Selina Joerg. L'Allemande Ramona Theresia Hofmeister a pris la troisième place.

A lire aussi >> JO 2018: un écureuil évite le pire sur la piste de snowboard

Les Bleus quatrièmes du Team Event

Forts de leur statut de champions du monde en titre, les Bleus avaient une belle carte à jouer samedi dans l'épreuve par équipes de ski alpin, aussi appelée Team Event. Inscrite pour la première fois cette année au programme des JO, cette compétition consistait en des duels de slalom parallèle. Mais après avoir dominé le Canada et l'Italie, l'équipe de France portée par Adeline Baud-Mugnier, Tessa Worley, Alexis Pinturault et Clément Noël s'est inclinée contre la Suisse en demi-finale puis face à la Norvège dans la petite finale. Après le tir groupé sur le slalom jeudi (4e, 5e et 6e), la France a donc une nouvelle fois échoué au pied du podium. Assurément la plus mauvaise place.

Dufour lui aussi au pied du podium

La France était abonnée à la quatrième place ce samedi à Pyeongchang. Après celle acquise lors du Team Event en ski alpin, le snowboardeur Sylvain Dufour a lui aussi échoué au pied du podium en slalom géant parallèle. Pour ses troisièmes JO, après ceux de Vancouver et Sotchi, l'Alsacien de 35 ans a été battu par le Slovène Zan Kosir dans la petite finale pour la médaille de bronze. Seul Français engagé en slalom géant, Dufour avait été dominé auparavant en demi-finale par le Suisse Nevin Galmarini, déjà médaillé d'argent à Sotchi, meilleur temps des qualifications, et sacré champion olympique quelques minutes plus tard. Le Sud-Coréen Lee Sang-ho s'est emparé de la médaille d'argent.

Sylvain Dufour
Sylvain Dufour © AFP

Pas d'exploit bleu en ski de fond

Après avoir goûté à la médaille, Jean-Marc Gaillard et Clément Parisse avaient forcément envie d'en décrocher une dernière à Pyeongchang. Pour ce qui était probablement sa dernière course olympique, le premier a finalement pris la 18e place du 50 km en ski de fond, terminant à six minutes du Finlandais Iivo Niskanen, déjà médaillé d'or sur le sprint à Sotchi et qui l'a emporté devant deux athlètes (Alexander Bolshunov et Andrey Larkov) de la délégation russe sous bannière olympique. Pour ses premiers JO, Clément Parisse a lui pris la 24e place. Mais le ski de fond français avait déjà réussi ses JO grâce aux deux médailles de bronze décrochées sur le relais 4x10 km (Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat, Clément Parisse et Adrien Backsheider) et sur le sprint par équipes (Maurice Manificat et Richard Jouve).

La Norvège bat le record de médailles

C'est une défaite symbolique pour les États-Unis. Depuis ce samedi, ils ne sont plus la nation ayant remporté le plus de médailles dans une seule édition des JO d’hiver. En dominant la France pour prendre la médaille de bronze lors du Team Event, les Norvégiens ont en effet décroché leur 38e médaille à Pyeongchang et ainsi fait tomber le record américain de 37 médailles glanées à Vancouver en 2010. Ils en sont pour l'instant à 13 médailles d'or, 14 en argent et 11 en bronze. L'Allemagne et le Canada complètent le podium provisoire, alors que les États-Unis sont pointés au quatrième rang. Toujours bloquée à 15 médailles, la France est huitième.

VIDEO - "L'amertume" de Fourcade après le relais, qui referme peut-être sa carrière olympique

Rodolphe Ryo