RMC Sport

JO 2018. Martin Fourcade sur RMC: "Peut-être ma dernière course individuelle aux Jeux"

Frustré après son échec sur l'individuel aux JO 2018, Martin Fourcade a pris sa revanche en remportant ce dimanche la mass start du biathlon au terme d'un scénario haletant. "Une course comme celle d'aujourd'hui fait oublier beaucoup de choses", confie-t-il au micro de RMC.

Un titre historique pour une fraction de seconde. Après un duel épique avec l'Allemand Simon Schempp, Martin Fourcade s'est imposé dimanche sur la mass start des JO 2018 à la photo-finish, au jeté de ski sur la ligne, pour devenir le sportif français le plus titré de l'histoire aux JO d'hiver devant Jean-Claude Killy. Ce titre lui permet aussi d'égaler les escrimeurs Christian d'Oriola et Lucien Gaudin, quatre médailles d'or aux JO d'été. Il pourrait bien les dépasser dès mardi en cas de victoire avec le relais mixte.

"A l'arrivée, j'avais un grand sourire, mais aussi une boule au ventre. J'avais peur qu'on m'annonce que j'étais second. Ça a été tellement dur, j'ai eu deux ou trois nuits difficiles après l'individuel. Il y a beaucoup d'émotions aujourd'hui, par rapport au fait d'avoir réussi à répondre présent, d'avoir réussi à aller chercher cette médaille après la déception de Sotchi sur l'argent", a-t-il confié au micro de RMC, faisant référence à sa deuxième place obtenue il y a quatre ans sur la mass start, où il avait été battu de peu par le Norvégien Emil Svendsen.

"Vous allez dire que je suis un psychopathe"

Médaillé d'or pour la deuxième fois lors de ces JO, après avoir remporté la poursuite, le Catalan n'était toutefois pas pleinement satisfait à l'arrivée. "Vous allez dire que je suis un psychopathe, mais je m'en veux d'avoir manqué la première balle", a-t-il confié. Sur son premier tir couché, il a effectivement commis une faute, qui l'a alors relégué à plus de vingt secondes de la tête de course et l'a obligé à produire un effort supplémentaire pour faire la jonction avec les meilleurs.

"La course d'aujourd'hui est assez magique, même si j'aurai des regrets éternels sur l'individuel. Mais une course comme celle d'aujourd'hui fait oublier beaucoup de choses. Et cette victoire va m'aider à aborder les relais", a-t-il poursuivi. Avant de remporter la mass start, Fourcade avait débuté les JO par une 8e place sur le sprint, avant de remporter la poursuite, puis d'échouer au 5e rang sur l'individuel en étant plombé par deux fautes sur ses deux dernières balles qui lui avaient coûté la victoire finale.

Sur l'antenne de RMC, Fourcade, 29 ans, s'est aussi confié sur son avenir: "C'était peut-être ma dernière course individuelle de ma carrière aux JO. J'y pense, ça fait dix ans que je dédie ma vie au biathlon. Je n'ai pas envie d'arrêter, mais les prochains JO sont dans quatre ans. Et quatre ans, c'est long."

A lire aussi >> JO 2018: pourquoi Pinturault peut marquer l'histoire du ski français

RR avec PT à Pyeongchang