RMC Sport

JO 2018: on a vécu la finale de Julia Pereira de Sousa avec sa famille

Le podium de Julia Pereira de Sousa

Le podium de Julia Pereira de Sousa - AFP

A 16 ans, Julia Pereira de Sousa Malibeau a remporté la médaille d'argent en finale du snowboardcross ce vendredi aux JO 2018. Une dernière course vécue aux côtés de la famille de la jeune surfeuse.

En snowboardcross, la sensation tricolore est venue de la jeune Julia Pereira de Sousa Malibeau. A tout juste 16 ans, pour ses premiers jeux olympiques, la surfeuse d'Isola 2000 a glané une superbe médaille d'argent. En tribunes, ses proches étaient nombreux à avoir fait le déplacement. Sa mère Julie, son papa Tito, son grand-père René, son cousin Anthony venu au dernier moment en Corée du Sud, et d'autres proches étaient présents. À chaque run, ils font l’animation en bons supporters.

Suivez les JO 2018 en direct sur RMC Sport

Submergé par l’émotion avant même le départ de la finale, son papa en pleurs s'étreint fortement avec ses proches au moment du départ. Son cousin a fait tomber le tee shirt. Sur le haut de son corps est inscrit en bleu, blanc, rouge Julia. Toutes les caméras sont braquées sur eux, comme un signe.

"Elle est deux! Elle est deux!"

Au fur et à mesure de la course, Julia double ses adversaires pour se caler derrière l'indétronable Italienne, Michela Moioli, leader de la Coupe du monde, et le clan Pereira crie de plus en plus fort. Le stress et l’adrénaline montent. Au moment de la dernière bosse, avant l'arrivée Julia Pereira de Sousa Malibeau conserve sa deuxième place. Sa famille exulte, Tito, en pleurs n'arrête pas de crier : "Elle est deux ! Elle est deux! " Julie, sa femme, le rejoint quelques secondes plus tard, et ils tombent dans les bras l'un de l'autre.

Quelques secondes plus tard, ils descendent des tribunes pour rejoindre l’héroïne du jour. N’hésitant pas à braver les contrôles de sécurité et enjamber les barrières pour se retrouver dans l’aire d’arrivée. Avec un besoin de la féliciter, de voir cette jeune médaillée olympique. Les étreintes dureront quelques secondes, seront intenses et pleines d’émotion. Julia n’hésitant pas à dire aux membres de l’organisation: "Deux secondes j’arrive!" Leur petite Julia est médaillée olympique. Personne ne réalise vraiment. Cela viendra sûrement avec la cérémonie des médailles.

VIDEO. JO 2018 : Vaultier, une médaille d'or puis la retraite ?

Anthony Rech