RMC Sport

JO 2018: pourquoi Oswald a remis la médaille à Fourcade

Martin Fourcade aux côtés de Samuelsson et Benedikt Doll

Martin Fourcade aux côtés de Samuelsson et Benedikt Doll - AFP

Alors qu’à l’origine Tony Estanguet devait remettre la médaille d’or de la poursuite des JO de Pyeongchang à Martin Fourcade ce mardi, c’est finalement Denis Oswald, auteur du rapport du même nom dénonçant le dopage, qui s’y est collé. Pour le plus grand plaisir du biathlète français.

Auteur du rapport Oswald dénonçant le dopage organisé dans le sport russe, Denis Oswald a remis la médaille d’or de la poursuite des JO de Pyeongchang à Martin Fourcade ce mardi. Initialement prévu, Tony Estanguet, a laissé sa place au Suisse. Ce changement a été initié avant même les Jeux olympiques. Les deux hommes étaient en effet dans le même avion en provenance de Zurich pour se rendre à Pyeongchang.

"Ça signifie beaucoup pour moi"

Fourcade s’était alors levé afin de féliciter le Suisse pour son travail dans la lutte contre le dopage. Dans un premier temps, Oswald n’a pas reconnu le triple champion olympique. Ce n’est qu’une fois arrivé à Séoul, que le Suisse a entendu le nom de "Fourcade" au stand des accréditations, réalisant alors qu’il parlait à la star du biathlon mondial.

En apprenant que Fourcade avait enlevé la poursuite lundi, Oswald a alors demandé à changer avec Tony Estanguet. "C’est un grand bonheur, un grand plaisir et une fierté, s’est félicité Fourcade, médaille d’or autour du cou de mardi. Dans le contexte actuel, ça signifie beaucoup pour moi. Le combat qu’il mène avec détermination avec le CIO est un combat que je mène au quotidien en essayant d’être un athlète le plus intègre possible. C’est une fierté que ce soit reconnu dans les profondeurs du CIO."

JRi, à Pyeongchang