RMC Sport

JO 2018: une médaillée d'or de 15 ans, le skicross français à la peine... l'essentiel de la nuit

Alina Zagitova

Alina Zagitova - AFP

La nuit de jeudi à vendredi a été marquée à Pyeongchang par le sacre d'Alina Zagitova en patinage artistique, qui a offert sa première d'or à la Russie sous bannière olympique. Du côté des Français, une nouvelle déception est venue du skicross. Les Bleus restent bloqués à 15 médailles.

Le skicross français privé de podium

Nouvelle déception pour le skicross tricolore. Deux jours après les échecs des garçons, les Bleues n'ont pas réussi à atteindre la finale. Montée sur trois podiums de Coupe du monde cet hiver, Marielle Berger-Sabbatel a été éliminée en quarts et Alizée Baron, sixième des qualifications, a pris la porte au tour suivant. En pleurs à l'arrivée, elle a pu se consoler quelque peu en prenant la première place de la petite finale. "C'est une journée douloureuse parce qu'il n'y a pas de résultat, mais je pense que j'ai vraiment skié fort toute la journée. J'étais calme, j'étais sereine, j'ai fait une belle course. Je gagne la petite finale, c'est une petite victoire", a-t-elle confié au micro de RMC. Déjà en argent à Sotchi, la Canadienne Kelsey Serva a décroché l'or.

A lire aussi >> JO 2018: cette fois, le skicross français rentre bredouille

Pas de miracle bleu en patinage

Dixième à Sotchi il y a quatre ans, Maé-Bérénice Méité n'est pas parvenue à faire mieux à Pyeongchang dans l'épreuve individuelle de patinage artistique. Classée mercredi 22e du programme court, elle n'a pas été en réussite vendredi sur son programme libre effectué sur "Les Nocturnes" de Chopin et "Happy" de C2C. Plombée par une chute sur un saut, elle a finalement terminé à la 19e place du concours avec un total de 159,92 points. Un résultat bien inférieur à celui acquis à Sotchi, où elle avait récolté 174,53 points. Au début des JO, la patineuse parisienne avait terminé avant-dernière du programme court de l'épreuve par équipes, où elle avait enchaîné les figures au son de "Halo" et "Run the world", deux tubes de Beyoncé.

15 ans et déjà médaillée d'or

Dans l'épreuve individuelle de patinage artistique, l'or est revenu à Alina Zagitova. Du haut de ses 15 ans, elle a offert sa première médaille d'or à la Russie sous bannière olympique, à la veille de la décision du Comité international olympique sur la réintégration ou non de la Russie dans le giron sportif. Plus jeune des patineuses russes engagées, Zagitova a enchanté les juges dans sa tunique rouge à strass dorés sur la musique du ballet "Don Quichotte". Avec 239,57 points, Zagitova est devenue la deuxième plus jeune patineuse à remporter l'or olympique, derrière l'Américaine Tara Lipinski qui avait quelques semaines de moins lors de son titre en 1998. Elle a devancé sa compatriote Evgenia Medvedeva, 18 ans et double championne du monde, et la Canadienne Kaetlyn Osmond.

VIDEO - JO 2018 : à la découverte de l'immense magasin de souvenirs

Rodolphe Ryo