RMC Sport

JO 2020: l'Italie privée des Jeux à Tokyo?

-

- - AFP Sport

Le Comité International Olympique (CIO) a transmis ce mardi une lettre au Comité Olympique national italien (CONI), alors que le parlement italien discute de lois pouvant mettre à mal l'indépendance du CONI. Le CIO menace tout simplement d'exclure l'Italie des prochains Jeux olympiques.

Peut-on imaginer les Jeux olympiques de Tokyo 2020 sans des athlètes italiens? Possible puisque le Comité International Olympique (CIO) attaque, comme le rapporte Corriere della Sera dans une lettre ce mardi, des lois en discussion dans le parlement italien. Celles-ci menaceraient l'indépendance du Comité Olympique national italien (CONI), ce qui serait "non-conforme aux principes de la Charte olympique".

Autre conséquence possible si cette exclusion venait à se réaliser, l'Italie ne pourrait plus organiser les Jeux olympiques d'hiver 2026, à Milan. Le CIO dénonce le fait que "le CONI ne devrait pas être réorganisé par des décisions unilatérales du gouvernement" ou que "les domaines liés aux activités du CONI devraient être déterminés conjointement avec eux, conformément à la Charte olympique".

"Des préoccupations graves"

Dans sa lettre, le CIO rappelle aussi que "l'autonomie du sport est formellement établie dans une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies adoptée à New York en octobre 2014". Enfin, le CIO invite le CONI à "porter ces préoccupations graves à l'attention urgente des plus hautes autorités gouvernementales".

Si la mesure d'exclusion semble pour l'heure encore assez lointaine, le CIO se dit prêt à "organiser une réunion conjointe cette semaine au siège du CIO à Lausanne". Mais la menace plane désormais sur l'Italie, qui va devoir résoudre ce problème au risque d'être exclu des prochains Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

GL