RMC Sport

JO 2021 (gym): Biles explique son retrait du concours par équipes par "des démons dans sa tête"

L'Américaine Simone Biles est revenue sur son retrait du concours général par équipe de gymnastique, expliquant qu'elle luttait actuellement avec "des démons dans (sa) tête", aux Jeux olympiques 2021 de Tokyo.

C'est le coup de tonnerre du jour en gymnastique. Et il semblerait que l'aspect mental, évoqué très tôt par la presse américaine, soit bien la principale cause du surprenant forfait de l'Américaine Simone Biles, ce mardi. La superstar de la gymnastique a expliqué son retrait du concours général par équipes de gymnastique, remporté en son absence par la Russie au détriment des Etats-Unis, orphelins de leur meilleur atout, par "des démons dans (sa) tête", aux Jeux olympiques 2021 de Tokyo.

"Dès que je monte sur le tapis, c'est juste moi et ma tête... traiter avec des démons dans ma tête (...) Je dois faire ce qui est bon pour moi et me concentrer sur ma santé mentale et ne pas compromettre ma santé et mon bien-être", a-t-elle expliqué à la presse après la première des six finales de gymnastique à son programme à Tokyo.

>> JO 2021: les infos en direct

"Je n'ai plus autant confiance en moi qu'avant, je ne sais pas si c'est une question d'âge. Je suis un petit plus nerveuse quand je fais mon sport. J'ai l'impression que je ne prends plus autant de plaisir qu'avant", a-t-elle ajouté.

La veille, la gymnaste américaine confiait ressentir "l'impression de porter le poids du monde sur (ses) épaules". "Je fais croire que la pression ne m’affecte pas, mais parfois c’est dur…", expliquait-elle, suscitant les premières inquiétudes à son sujet parmi ses nombreux fans.

Inhabituellement fébrile

Ce mardi, Biles a été remplacée pendant le concours général, après un passage au saut en dessous de ses standards habituels, conclu avec une note de 13,766 points. La quadruple championne olympique à Rio a ensuite quitté brièvement la salle, puis est revenue aux côtés de coéquipières, avec cette fois le statut de remplaçante aux barres asymétriques et aux deux autres agrès au programme (sol, poutre). Elle n'a pas semblé blessée après son passage au saut et a parlé longuement avec ses entraîneurs.

Biles a renfilé son survêtement blanc frappé du sigle USA dans le dos. Elle ne semblait pas diminuée ou blessée et a fait des étirements le long de la poutre et encouragé ses coéquipières avant d'être réconfortée par Cécile Landi, son entraîneure française. Elle a même esquissé des pas de danse au son des musiques qui rythment les différents passages des concurrentes. Dimanche, lors des qualifications pour le concours général, l'Américaine était apparue inhabituellement fébrile et avait fait plusieurs fautes, notamment de réception.

Dans un communiqué, la Fédération américaine de gymnastique avait évoqué "un problème médical" sans donner plus d'informations. Biles "sera évalué quotidiennement pour déterminer l'autorisation médicale pour les futurs concours", indiquait le même communiqué, alors que la championne reste engagée en individuel, ce qu'elle a d'ailleurs confirmé à plusieurs journalistes par la suite.

QM avec AFP