RMC Sport

JO 2021 (judo): deux gifles avant de monter sur les tatamis, la motivation à l'allemande

Scène étonnante ce mardi matin à Tokyo dans le tournoi olympique féminin de judo: pour motiver son athlète, un entraîneur allemand lui a envoyé... deux gifles au visage.

Il y a les coachs qui misent sur la préparation psychologique, la gestion des émotions, ceux qui élaborent des stratégies millimétrées. Et puis il y a celui de l'Allemande Martyna Trajdos...

Alors que se déroule ce mardi à Tokyo le tournoi olympique féminin de judo, catégorie -63 kg, celui que la Française Clarisse Agbégnénou va tenter de remporter, une scène étonnante a été captée par la réalisation lors des 16es de finale. Ou plus exactement avant le combat entre Trajdos et la Hongroise Szofi Ozbas.

>>> Les JO 2021 en direct

Deux gifles et une défaite

Alors que sa protégée allait grimper sur les tatamis, l'entraîneur de l'Allemande a tenté de la motiver d'une manière pour le moins "virile", voire brutale, en la secouant comme un cocotier avant de lui mettre deux bonnes gifles, une sur chaque joue.

Un rituel qui n'a pas déconcerté l'intéressée, sans doute habituée à ce genre de traitement, mais qui a évidemment interpellé sur les réseaux sociaux. Certains s'interrogeant sur l'efficacité d'une telle méthode, d'autres s'en indignant, et d'autres encore s'en amusant, comme le basketteur français Evan Fournier, qui a rappelé avoir été élevé par des parents judokas.

Ah oui: tout cela n'a pas empêché Martyna Trajdos de s'incliner dans son 16e de finale, et de prendre la porte dès son premier combat.

C.C.