RMC Sport

JO 2021: le Tongien Taufatofua a encore fait sensation lors de la cérémonie d'ouverture

Comme en 2016 à Rio et en 2018 à Pyeongchang, Pita Taufatofua a conduit la délégation des Tonga lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo ce vendredi. Avec, encore, son costume traditionnel et son torse huilé.

Les Jeux olympiques ont leur mascotte, mais celle de la cérémonie d’ouverture, c’est incontestablement lui: le Tongien Pita Taufatofua. L’athlète de 37 ans, qualifié aux Jeux de Rio en 2016 en taekwondo, avait fait sensation au Brésil en défilant le torse nu et copieusement huilé. Deux ans plus tard, aux Jeux d’hiver de Pyeongchang 2018, Taufatofua avait remis ça après s’être qualifié de manière assez improbable… en ski de fond. Mais l’histoire n’allait pas s’arrêter là.

De nouveau qualifié en taekwondo pour Tokyo 2020, de nouveau porte-drapeau des Tonga, Pita Taufatofua a de nouveau fait tomber le t-shirt (mais pas le masque) ce vendredi au Japon, pour enfiler son costume traditionnel et faire une apparition remarquée dans le stade olympique – avec sa compatriote Malia Paseka – à la tête de sa petite délégation.

>>> Les Jeux olympiques 2021 en direct

Montrer l'exemple

Qualifié pour Tokyo avant la pandémie de Covid, Taufatofua s’est ensuite confiné en Australie, et il avait raconté ses galères d’entraînement à USA Today il y a quelques semaines. Il avait aussi expliqué viser une qualification olympique dans un troisième sport différent, à savoir le sprint kayak. Malheureusement, il s’était cassé une côte quelques jours avant le tournoi de qualification en Océanie, et n’avait pu participer à une épreuve de repêchage en Russie en raison des restrictions de voyage.

Plus qu’une médaille, qu’il n’aura probablement jamais, c’est un peu d’inspiration et d’espoir que le garçon veut semble-t-il offrir à son pays. "Si je participe à trois Jeux olympiques, peut-être que les enfants qui regarderont se diront ‘moi aussi je veux essayer’, confiait-il. Et ils se dépasseront. Et en se dépassant, ils feront progresser la personne à côté d’eux, et ainsi de suite."

C.C.