RMC Sport

JO 2021: les Bleus renversent la Corée du Sud en match amical

L’équipe de France s'est imposée (2-1) contre la Corée du Sud, ce vendredi à Séoul, lors de son unique match de préparation avant son premier match dans le tournoi olympique de Tokyo.

Les Bleus enfin dans le vif du sujet. Après le casse-tête pour constituer une liste pour les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), face aux refus de nombreux clubs de libérer leurs joueurs pour les JO qui se dérouleront hors des dates Fifa, l’équipe de France s’est imposée (2-1) contre la Corée du Sud, ce vendredi à Séoul, pour son seul match de préparation avant l'entrée en lice au Japon.

Sylvain Ripoll a disposé son équipe en 4-3-3, avec André-Pierre Gignac capitaine (Bernardoni - Michelin, Sagnan, Kalulu, Caci - Le Fée, Tousart, Savanier - Thauvin, Gignac (cap), Nordin). Après une période compliquée face à des Coréens qui disputaient leur quatrième match de préparation, les Français ont relevé la tête en se montrant dangereux devant le but adverse. Malheureusement, sur un contre de la Corée du Sud, Sagnan a concédé un pénalty transformé par Kwon Chang-hoon (1-0, 63e).

Après avoir encaissé l’ouverture du score, l’équipe de France a montré toute sa force de caractère en revenant sur une magnifique action collective. Téji Savanier a adressé un superbe ballon à Melvin Bard qui a remis instantanément pour Caci, dont le centre-tir a été repris au deuxième poteau par Randal Kolo Muani qui a permis aux Bleus d'égaliser à dix minutes du terme de la rencontre.

Les joueurs de la Corée du Sud, empruntés physiquement, ont laissé des espaces et n'arrivaient plus à enchainer les passes face au pressing français. A la 88e minute, après une récupération haute de Nathanaël Mbuku, qui a ensuite pris sa chance, le gardien coréen s'est littéralement troué et a offert la victoire à l'équipe de France à quelques jours du début du tournoi olympique.

Les remplaçants ont fait du bien

Malgré les changements tardifs de Sylvain Ripoll, les entrants ont apporté un plus à l’équipe, notamment Randal Kolo Muani, entré à la 69e minute à la place du capitaine André-Pierre Gignac, ou Nathanaël Mbuku, quelques instants après, à la place d'Arnaud Nordin. Le sélectionneur, qui a donné du temps de jeu à l’ensemble de son groupe hormis le gardien remplaçant, Stefan Bajic, peut compter sur un effectif de qualité qui dispose d’une force de caractère capable de renverser un match comme ce vendredi.

L’équipe de France débutera sa compétition le 22 juillet contre le Mexique à 10h, heure française, un match particulier pour Gignac et Thauvin qui enchaîneront trois jours plus tard, le 25 juillet contre l’Afrique du Sud également à 10h avant de terminer la phase de groupe, le 28 contre le pays hôte le Japon à 13h30.

Aris Djennadi