RMC Sport

Le Brésil et l’Argentine dans la douleur

Le Brésil a longtemps buté jeudi sur la Belgique avant de l'emporter (1-0), tandis que l'Argentine a vaincu la Côte d'Ivoire (2-1) sur le fil, grâce notamment au premier but de Messi.

Finalement, Lionel Messi a eu raison d’insister auprès du FC Barcelone. Sa présence lors du tournoi olympique a été synonyme de libération pour les siens. Comme un symbole, c’est lui qui ouvrait le score pour l’Argentine, bien servi par Riquelme. Acosta soulageait finalement l'Albiceleste à cinq minutes de la fin, en reprenant une frappe de Messi mal négociée par le gardien. Dans ce groupe A, l'Australie et la Serbie ont fait match nul (1-1).

L’Argentine n’a pas été la seule formation à souffrir lors de cette première journée. Le Brésil a eu du mal, avec son capitaine Ronaldinho peu en vue et son avant-centre Pato bien muselé par la défense belge. Il a fallu un cafouillage de la défense et une belle frappe de Hernanes à dix minutes du terme pour sceller la victoire, alors que les Diablotins ont fini à neuf après les exclusions de Kompany et Fellaini. Dans le même groupe C, la Chine a arraché le nul contre la Nouvelle-Zélande (1-1), grâce à une tête de Dong Fangzhou, attaquant de Manchester United.

En revanche, pas de problème pour l'Italie. Le demi-finaliste à Athènes en 2004, a balayé (3-0) le Honduras dans un match à trois penalties. Giovinco marquait d'abord d'une frappe limpide en pleine lucarne peu avant la pause. Les Azzurri, par Rossi, doublaient la mise sur penalty après une main dans la surface. De retour des vestiaires, les Honduriens concédaient un nouveau penalty transformé par Acquafresca, et en manquaient un, Pavon expédiant son tir dans les nuages. Dans l'autre partie du groupe D, Corée du Sud et Cameroun sont restés dos à dos (1-1). Dans le groupe B, les Etats-Unis ont battu chichement le Japon (1-0), alors que Pays-Bas et Nigeria se séparaient sur un nul vierge.

La rédaction