RMC Sport

JO 2016 : Agnel arrêtera bien après Rio

-

- - AFP

Yannick Agnel a été éliminé lors des séries du 200m nage libre ce dimanche aux Jeux olympiques. Après sa course, le Niçois de 24 ans a confirmé sur RMC que Rio était sa dernière grande compétition. Mais avant de raccrocher, il espère briller mardi avec le relais 4x200m nage libre.

Il a fait ce qu’il a pu mais il n’avait pas les jambes pour rivaliser. Sans grande surprise, Yannick Agnel a été éliminé dès les séries du 200m nage libre ce dimanche aux Jeux olympiques. Le Niçois a terminé 19e en 1’47’’35, derrière Jérémy Stravius, 11e, qui s’est lui qualifié pour les demies en 1’46’’67. 

« J’ai vraiment donné le meilleur de moi-même sur cette course, a expliqué Agnel sur RMC. Je ne peux rien regretter parce que ça a été tellement dur pour moi ces dernières deux années. C’était déjà une belle victoire de pouvoir participer à ces Jeux olympiques. Je voulais montrer à tout le monde qu’il ne fallait rien lâcher, aller jusqu’au bout. Je suis déçu mais en même temps, il faut que je reste mobilisé pour le 4x200m (mardi, ndlr). Je vais rester mobilisé au maximum pour les copains, pour l’équipe de France. Avec un beau baroud d’honneur pour ces Jeux olympiques. »

>> JO 2016 : Gneto ne "comprend pas" sa disqualification (pourtant c'est bien le règlement)

Agnel : « Il faudrait que j’écrive un bouquin… »

Une manière de confirmer qu’il arrêtera la compétition après Rio ? « Oui, c’était la dernière course individuelle à l’international, a lâché le nageur de 24 ans, double champion olympique à Londres en 2012 (200m nage libre, 4x100m nage libre). Je savais que ça allait être très dur. J’aurais voulu faire tellement mieux que ça. J’ai vraiment tout donné. C’est dur de terminer sur une note pareille mais vraiment je ne peux rien regretter. »

Interrogé sur les épreuves qu’il a récemment traversées, Agnel est en revanche resté énigmatique : « « Beaucoup de choses. On ne va pas faire le débriefe à chaud. Ce serait un compliqué. Il faudrait que j’écrive un bouquin, c’est la mode en ce moment. J’ai vécu beaucoup de choses ces derniers mois. »

>> JO 2016 : Aït Said donne des nouvelles avec un plâtre bleu-blanc-rouge

>> JO 2016 : demandez le programme (très complet)