RMC Sport

Kamoun: "Gilot s'exprime mieux dans un collectif"

Sophie Kamoun

Sophie Kamoun - -

Sophie Kamoun, membre de la Dream Team RMC Sport, regrette les éliminations de Fabien Gilot et Jérémy Stravius en demi-finales du 100 mètres nage libre, ce mercredi aux Mondiaux de Kazan. Elle rappelle notamment la difficulté pour Fabien Gilot de briller en individuel alors qu’il resplendit en relais.

Pour la première fois depuis les Mondiaux 2007, aucun Français ne participera à la finale du 100m nage libre lors d’un championnat international. La faute aux éliminations de Fabien Gilot et Jérémy Stravius en demi-finales, ce mercredi aux Mondiaux de Kazan. Pour Sophie Kamoun, la grande déception est surtout du côté de Fabien Gilot. « Ce 100 mètres nage libre nous laisse bien évidemment sur notre faim. Fabien avait passé l'écueil des demi-finales lors des deux derniers Championnats du monde, on le savait suffisamment solide et expérimenté pour se glisser à nouveau dans une finale mondiale, assure la membre de la Dream Team RMC Sport. Il part bien et faiblit sur la fin, reproduisant une course identique à celle des séries. C'est d'autant plus frustrant que cette finale était largement à sa portée, personne ne se détache véritablement et le favori Morozov est disqualifié. C'était l'opportunité rêvée de décrocher enfin une médaille mondiale individuelle après ses prestations dans les relais.

"Stravius manque encore d’expérience"

Cette course reflète une nouvelle fois sa personnalité et sa carrière. Fabien s'exprime mieux dans un collectif que tout seul. S'il arrivait à nager techniquement ses courses individuelles comme les relais, il aurait le plus beau palmarès de la natation mondiale en sprint. Peut-être qu'il trouvera la clé un jour, on souhaite évidemment que ce soit à Rio (lors des Jeux Olympiques 2016, ndlr), il faut qu'il travaille dans ce sens.

Pour Jérémy (Stravius), le contexte était différent. Il nageait son premier 100 mètres nage libre dans un contexte international, il manque encore d'expérience et de repères dans cette course. Il aurait dû battre son record personnel pour se hisser en finale. C'est la première fois depuis 8 ans qu'aucun Français ne parvient à se qualifier en finale du 100. C'est forcément une déception mais ça rend cette victoire en relais encore plus incroyable. Gagner un relais 4x100m sans avoir un seul nageur en finale individuelle, c'est surréaliste. »