RMC Sport

Double Contact: on a maté France-Allemagne avec Koba LaD

RMC Sport a suivi la victoire de la France face à l’Allemagne, mardi à l’Euro (1-0), avec Koba LaD et les membres du Seven Binks. Une soirée rythmée par le chambrage, les références vintage et la complicité entre les rappeurs d’Évry. Épisode "Double Contact" collector!

Il pénètre dans la salle avec son flegme habituel. Cheveux attachés, lunettes transparentes et démarche nonchalante. Le temps de checker les gens et de s’installer dans un canapé gris en face du rétroprojecteur. Aux côtés de Kodes, Bolémvn et Shotas, ses potes du Seven Binks, rassemblés pour l’occasion. Koba LaD se rend alors compte que la France mène déjà 1-0 contre l’Allemagne, mardi soir, après le but contre son camp de Mats Hummels.

"Je suis en mode Lizarazu", annonce le rappeur d’Évry, en attrapant le micro RMC Sport pour faire vivre le match entamé depuis une demi-heure. Le début d’une soirée pleine de chambrage au LLK Restaurant de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne)…

C’est ici, à une quinzaine de minutes de son quartier du Parc aux Lièvres, que l’artiste de 21 ans a suivi l’entrée en lice des Bleus à l’Euro. A sa manière. Avec un œil parfois distrait, de grands éclats de rire et quelques belles punchlines. Son joueur préféré en équipe de France, toutes époques confondues? "Marcel Desailly, parce qu’il s’appelle Marcel comme moi". Celui qui lui ressemble le plus? "Didier Deschamps, c’est moi qui place les autres sur le terrain, mais eux je ne les prends pas", s’amuse-t-il en désignant ses partenaires de studio. "Moi je ferais un feat avec Lloris, le morceau s’appellerait ‘Y a rien qui rentre’", lance Bolemvn, pendant que Kodes rend hommage à Thierry Henry, d’origine martiniquaise comme lui.

Koba LaD et les membres du 7 Binks
Koba LaD et les membres du 7 Binks © RMC Sport

Koba se lance dans un freestyle

La mi-temps offre l’occasion de passer à table. De grandes planches sont servies avec un (très large) assortiment de viande, des frites et du soda. La reprise du jeu permet à Shotas de faire apprécier ses talents de commentateur. Koba LaD se lance alors dans un freestyle, pendant que les autres improvisent un beat drill pour l’accompagner. Tout le monde exulte quand Kylian Mbappé trompe Manuel Neuer à la 67e. Koba rappelle qu’il l’avait annoncé. Mais l’euphorie retombe vite après l’annulation du but pour un hors-jeu. Même ascenseur émotionnel sur l’action de Karim Benzema en fin de match. "L’arbitre a été acheté, obligé", s’énervent les mecs du bâtiment 7.

"Mais c’est pas la vraie Allemagne ça", tacle Bolemvn, qui avait pronostiqué un succès de la Mannschaft. Après avoir salué la victoire des Bleus et la performance XXL de Paul Pogba, l’équipe du 91 ne s’attarde pas trop sur place. Il est 23h et ça rime encore avec couvre-feu. C’est surtout pour eux le moment de filer en studio pour une nuit d’enregistrement. En attendant la sortie de "Cartel Volume 1", la nouvelle mixtape de Koba LaD, prévue ce vendredi 18 juin.

>> Découvrez tous les entretiens "Double Contact" en cliquant ici

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport