RMC Sport

David Beckham aurait dû participer aux Jeux Olympiques !

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Ce soir l'équipe de foot britannique va jouer son dernier match de poule face à l'Uruguay. Et David Beckham n'est toujours pas là. Il n'a pas été retenu par le sélectionneur. Stuart Pearce s'est justifié, évidemment : "Personne ne m'impose un joueur. Si je suis à ma place, c'est que je prends mes décisions seul". Excusez-moi monsieur Pearce, mais vous ne seriez pas en train de vous offrir une notoriété mondiale à bon compte sur le dos de David Beckham ? C'est l'impression que ça donne, en tout cas. Parce que oui, le Spice Boy avait sa place aux Jeux Olympiques. Et je vais même aller plus loin : il devait être aux JO. L'Angleterre et plus généralement la Grande-Bretagne auraient dû lui offir une sortie digne de tout ce qu'il a pu accomplir pour le foot et pour son pays.

Quand Londres était candidate à l'organisation des jeux, elle a bien su trouver David Beckham. Ah ! oui, comme ambassadeur, il n'y a pas mieux ! Tout le monde part pour Singapour en 2005 pour apprendre la décision du CIO. Allez, hop ! David, tu viens avec nous. Tu es l'Anglais le plus célèbre en Asie, et en plus tu vas faire joli sur la photo. Et c'est vrai que quand tu défends la candidature de Londres, les gens ont plutôt tendance à t'écouter. Beckham s'exécute avec un plaisir évident. Il a envie de voir les Jeux Olympiques dans la ville où il est né. Quand le verdict tombe, c'est son visage qui apparaît dans les médias du monde entier.

Alors d'accord, à l'époque, David Beckham avait 30 ans et il jouait au Real Madrid. Aujourd'hui, il en a 37 et évolue au Los Angeles Galaxy. L'âge en plus, le prestige en moins. Mais si vous regardez ses prestations aux Etats-Unis ces derniers temps, vous vous rendez compte qu'il a encore de très beaux restes... Des passes lumineuses, des coups francs « beckhamiens », et même quelques buts. Oui, David Beckham est toujours footballeur. On a parfois tendance à l'oublier, pour ne retenir que l'icône de pub, la bête de mode ou le golden boy à sa Spice Girl. Mais non, David Beckham c'est d'abord un footballeur qui a atteint les sommets avec Manchester United. Un joueur qui faisait partie des Galactiques du Real Madrid. Et aussi le héros de l'Angleterre quand il a qualifié son équipe pour la coupe du monde 2002... Donc oui, David Beckham est un footballeur de classe mondiale ! Et pour encadrer une équipe de jeunes aux JO, il pouvait être l'homme idéal. Dans un vestiaire, Becks n'est pas du genre à se la jouer star internationale. Ça n'est pas moi qui le dit, je suis assez peu allée à l'intérieur d'un vestiaire avec David Beckham, mais ce sont ses coéquipiers qui témoignent. Il fait plutôt profil bas et il travaille dur, il ne rechigne pas à l'entraînement... Alors oui, comme leader de l'équipe de Grande-Bretagne, je trouve qu'il aurait été parfait.

Non, mais ça n'est pas possible, David Beckham représente exactement l'inverse de ce que sont les Jeux Olympiques. A savoir un rassemblement de sportifs de tous horizons dont beaucoup sont amateurs... C'est le genre d'argument auquel on a eu droit pour expliquer que Becks ne pouvait pas disputer les JO. Personnellement ça me fait bien rire. La star NBA Kobe Bryant est bien là, non ? Roger Federer aussi ? Et Ryan Giggs, le joueur de Manchester United, il fait bien partie de l'équipe de Grande-Bretagne, lui ? A priori, ces trois-là représentent aussi bien le sport amateur que l'Angleterre la gastronomie ou Cristiano Ronaldo l'humilité.

Mais la Grande-Bretagne a préféré utiliser David Beckham pour la cérémonie d'ouverture en le faisant naviguer sur un bateau le long de la Tamise. Une icône plus qu'un sportif. C'est dommage, je suis sûre qu'on pouvait encore associer le nom de Beckham au mot victoire, et pas seulement à Victoria.

Retrouvez en direct les meilleures déclarations de Vincent Moscato, Maryse Ewanjé Epée, Eric Di Meco et tous leurs invités en suivant @Moscato_Show sur Twitter et réagissez sur le Blog, la page Facebook du Moscato Show et bien sûr en composant le 3216!

dossier :

David Beckham