RMC Sport

"Ce sera de plus en plus dur de battre les Bleus à l'avenir", Kolisi complimente Dupont et le XV de France

Alors qu’elle affrontera le Pays de Galles le 6 novembre à Cardiff pour le premier match de sa tournée d’automne, l’Afrique du Sud se prépare en France actuellement. De passage à Paris, le capitaine des Boks, Siya Kolisi, s’est confié. La tournée, le séjour en France, Antoine Dupont, le capitanat, les chances des Bleus d’être champions du monde en 2023 à domicile.. il a abordé tous les sujets.

Ce fut une année étrange pour vous. Deux victoires contre les Lions Britanniques, puis vous avez subi trois défaites de rang lors du Rugby Championship avant de conclure par une victoire face aux All Blacks. Vous venez maintenant en Europe avec trois matchs face aux Pays de Galles, l’Ecosse et l’Angleterre, comment vous y préparez-vous ?

On est excité. Ça a été dur pour tout le monde. Il a fallu s’adapter aux conditions ici, mais on l’a très bien fait. Au Four Nations, on a perdu deux fois contre l’Australie mais on a fini fort et on a gagné face aux Blacks. Venir ici c’est toujours dur. Les Gallois, on les a plus battus depuis huit ans chez eux. L’Ecosse et l’Angleterre sont aussi de grandes équipes. C’est un grand challenge, mais on est bien ici en France pour préparer tout ça. C’est super.

Après votre victoire face aux All Blacks début octobre, vous avez quand même forcément des ambitions pour cette tournée ?

Ça nous a donné beaucoup de confiance c’est sûr. Mais même dans les défaites précédentes on a tiré du positif. Le premier match, on était proche. Et le deuxième a donné du crédit à tout le monde, au staff, aux joueurs. Normalement le dernier match comme ça, tu es plus relax, tu penses à rentrer à la maison, et ça n’a pas été le cas. On a gagné et ça nous a donné beaucoup de confiance.

S’entraîner en France pour préparer ces matchs, vous trouvez ça comment ?

J’adore. Ce n’est pas ma première fois ici, mais c’est super. Il y a de vraies ressemblances entre les Français et les Sud-Africains, ce sont des gens passionnés. On aime des choses similaires. Les gens sont très accueillants ici, c’est génial, on adore. Et puis on aime les mêmes choses, c’est aussi un très beau pays, il y a comme chez nous du bon vin. On se sent bien quoi.

Vous êtes allés voir le Racing jouer en Top 14 à l’Arena le week-end dernier. Ça vous donne envie de venir jouer en France ?

Pour la France ? C’est impossible (rires). Non sérieusement. Vous savez avec mon contrat actuellement c’est impossible. Donc je viendrai jouer en France, en 2023 mais avec l’Afrique du Sud pour la Coupe du monde. Mais c’est vrai que l’Arena c’est vraiment un bel endroit pour le rugby. C’est un bel environnement, une belle atmosphère. Il y a beaucoup de divertissement. Si vous amenez vos enfants et qu’ils ne regardent pas le match, ils peuvent toujours se divertir avec autre chose. C’est vraiment bien.

Que pensez-vous d’Antoine Dupont en tant que capitaine ?

C’est un grand joueur et ce depuis plusieurs années maintenant. Je pense que ce sera un bon capitaine, d’une équipe de France jeune. Ça va être super ce capitanat, pour lui et pour les Bleus.

C’est dur d’être capitaine ?

Pour moi non. Je ne sais pas comment c’est ailleurs. Après je ne peux pas tout savoir dans mon équipe. Et si je ne sais pas quelque chose, je demande à un de mes coéquipiers. On a chacun notre rôle dans l’équipe. J’ai mon propre rôle et je me concentre dessus. Mon rôle c’est qu’on joue bien et que tout le monde suive les plans. C’est ça le leadership, après il ne faut pas que le capitanat mette la pression. Le but c’est que tout le monde marche dans la même direction.

L’équipe de France, vous en pensez quoi ? C’est une équipe qui a progressé ?

C’est une super équipe. Une équipe très jeune mais avec des joueurs qui se connaissent depuis longtemps. C’est un bon groupe avec sans doute une possible longévité. Ils seront capables lors de la prochaine Coupe du monde de rivaliser avec les meilleurs et ce sera de plus en plus dur de les battre à l’avenir.

Les Bleus peuvent-ils gagner la Coupe du Monde ?

Je ne peux pas dire ça. (rires), je ne peux pas dire ça. Ça va être dur s’il faut les jouer chez eux. Ce sera l’une des équipes favorites. Je leur souhaite d’avoir une Coupe du monde pleine de succès, mais je nous souhaite aussi d’être là dans le final.

Propos recueillis par Arnaud Souque