RMC Sport
en direct

Champions Cup en direct: Bordeaux-Bègles s’offre un quart de finale face au Racing

Joseph Dweba

Joseph Dweba - AFP

Le Tournoi des VI Nations à peine achevé que les internationaux français enchaînent déjà avec un week-end de Champions Cup. Après les qualifications de Clermont, La Rochelle et Toulouse pour les quarts de finale, place au Racing face à Edimbourg et à l'UBB contre Bristol. Deux matchs à suivre en direct commenté sur le site de RMC Sport.

Deux quarts franco-français

En plus d'UBB-Racing, un autre quart de Champions Cup mettra aux prises deux clubs du Top 14 : Clermont-Toulouse. Pour autant, rien n'assure la présence d'un club français en finale, puisque le tirage des demi-finales aura lieu le 11 avril.

Premier quart de finale de l'histoire du club

C'est la première fois de l'histoire de l'UBB qu'elle atteint les quarts de Coupe d'Europe. Le week-end prochain, les hommes de Matthieu Jalibert recevront le Racing 92 pour une place dans le dernier carré.

Et le coup de sifflet final (36-17)

Solidaire en défense, efficace en fin de match, l'UBB a profité des nombreuses fautes de Bristol pour se qualifier pour les quarts de Champions Cup. 36-17, score final, après la transformation !

L'essai de la gagne pour l'UBB ! (34-17, 79e)

Interception de Nans Ducuing , qui file marquer entre les poteaux. C'est fait pour l'UBB qui file en quarts de Champions Cup !

Nouveau carton jaune pour l'UBB (29-17, 77e)

Alors que Kane Douglas fait son retour sur le terrain, l'arbitre envoie Cyril Cazeaux aux vestiaires pour une nouvelle faute. Trois minutes à jouer.

Cette fois sans conséquences (29-17, 76e)

Rien à signaler cette fois pour l'arbitre. On reste à 14 contre 15 pour encore deux minutes. (29-17, 76e)

Arbitrage vidéo à nouveau

Un énième arbitrage vidéo a lieu, après un nouveau soupçon de plaquage haut contre l'UBB. Le chrono est à nouveau arrêté.

Bristol pousse très fort (29-17, 75e)

Toujours en infériorité numérique, les Bordelais subissent les foudres des Bears, qui jouent vite leurs pénalités pour recoller au score. Les deux équipes semblent épuisées mais la défense de l'UBB tient bon.

L'arbitre valide l'essai (29-17, 72e)

Pas de faute assez caractérisée selon l'arbitre, qui valide l'essai. Maxime Lucu transforme. Les quarts sont tout proche pour l'UBB (27-19, 72e).

Mais l'arbitre vidéo s'en mêle

Encore une fois, l'arbitre pense avoir vu un en-avant bordelais au début de l'action. Nouveau long temps d'arrêt...

Dweba délivre Bordeaux ! (27-17, 71e)

L'infériorité sourit aux Bordelais ! Après avoir peiné à trouver la faille pendant 30 minutes, l'UBB arrache un ballon aux 30 mètres, accélère, multiplie les phases de jeu et envoie Joseph Dweba en terre promise. (27-17, 71e)

Aïe, carton jaune contre l'UBB (22-17, 68e)

Finalement, ce n'est pas un carton jaune pour Higginbotham mais pour Kane Douglas pour une faute au sol. La décision est sévère et les Bordelais vont passer 10 minutes à 14 contre 15.

Nouvel arbitrage vidéo

L'arbitre suspecte un plaquage haut du Bordelais Scott Higginbotham sur un joueur de Bristol, même si les images ne montrent rien de probant. Arbitrage vidéo en cours.

Premier échec pour Jalibert (22-17, 61e)

Sur l'action qui suit, l'UBB parvient à récupérer une pénalité. Une nouvelle fois, elle s'en remet à Jalibert... qui tape à côté des perches pour la première fois du match. On en reste à 22-17.

L'UBB frôle le break (22-17, 59e)

Énorme phase de jeu ! Alors que l'UBB était au bord de la rupture, une passe mal ajustée permet aux Girondins de reprendre le ballon. Jalibert tape à suivre, mais ne trouve pas de mains bordelaises. On est passé à rien du break.

Bristol prend les points (22-17, 56e)

Alors qu'ils avaient opté pour la touche après une précédente faute bordelaise, Bristol choisit cette fois de se rapprocher au score. Sheedy ne se manque pas. (22-17, 56e)

L'essai est refusé (22-14, 52e)

L'arbitre sauve l'UBB. Sur la vidéo, on voit nettement Purdy relâcher le ballon au moment d'aplatir. Logiquement, l'arbitre se déjuge et on revient à une mêlée.

Un essai pour Bristol ?

C'est le doublé pour Henry Purdy ! Les Girondins se sont mis à la faute sur ballon porté, laissant la possession aux Anglais. Dans l'action qui suit, Purdy conclue... Mais l'arbitre fait appel à la vidéo.

Et la transformation passe (22-14, 44e)

Avec la transformation de Jalibert, auteur des 22 points, l'UBB prend le large.

Essai accordé à l'UBB ! (20-14, 44e)

Le gros début de mi-temps paie ! L'essai est accordé à Matthieu Jalibert, auteur de tous les points de son équipe jusqu'ici. (20-14, 44e)

Arbitrage vidéo pour les Bordelais !

Jalibert profite d'un avantage pour tenter de filer à l'essai. Il est retourné par un joueur de Bristol au moment d'aplatir, l'arbitre fait appel à la vidéo !

L'UBB reprend très fort (15-14, 43e)

La très bonne occupation au pied des Girondins leur permet de s'installer dans le camp adverse et de gratter un ballon dans les 22 mètres. Ca chauffe pour Bristol !

Le jeu reprend à Chaban-Delmas

Il reste 40 minutes à tenir pour l'UBB. Pour cette mi-temps, les Girondins devront faire avec le vent de face.

Et c'est la mi-temps ! (15-14, 40e)

L'UBB n'aurait pas pu prendre les devants à un meilleur moment : l'arbitre siffle la mi-temps dans la foulée. Pour l'instant, c'est eux qui rejoignent le Racing en quarts.

L'UBB passe en tête (15-14)

Un très bon mouvement bordelais est concrétisé par une pénalité en faveur de l'UBB. Un peu sonné, Jalibert prend quand même la responsabilité de buter et score. Les Girondins prennent la tête pour la première fois du match (15-14, 39e).

Jalibert rapproche l'UBB (12-14, 33e)

Nouvelle pénalité, cette fois contre Bristol. Toujours à 100% au pied, Jalibert engrange : 12-14.

Les esprits s'échauffent

Jusque là très haché, avec déjà 19 pénalités sifflées, le match connaît un nouveau temps d'arrêt alors que les deux équipes s'empoignent au milieu de terrain. L'arbitre est obligé d'intervenir pour calmer les deux camps. Toujours 9 à 14, après 30 minutes de jeu.

Grosse occasion manquée pour l'UBB

Après une pénalité rapidement jouée par l'UBB, Jalibert tente un coup de pied astucieux côté gauche, mais malheureusement trop long pour les arrières girondins... Grosse occasion manquée.

Nouvelle pénalité transformée par Sheedy (9-14, 26e)

C'est finalement un plaquage haut pour l'UBB qui est sanctionné. Sheedy passe une nouvelle fois pour sa pénalité et Bristol reprend de l'avance (9-14).

Et pas de carton jaune

Pas de faute selon l'arbitre, qui estime le contact s'est fait au niveau de la poitrine et non du coup. On revient donc au jeu et à une pénalité pour Bristol.

Arbitrage vidéo pour un plaquage haut en cours

L'arbitre vidéo est appelé pour juger un plaquage haut sur Rémi Lamerat par un Anglais.

Jalibert rétorque encore (9-11, 21e)

Le sans-faute continue pour Jalibert. Sur la ligne médiane, le demi d'ouverture de l'UBB passe sans trembler une nouvelle pénalité : 9-11.

Encore une pénalité pour Bristol (6-11, 18e)

Très indisciplinés, les Bordelais concèdent une nouvelle pénalité. Là encore, Sheedy ne tremble pas et les Anglais reprennent de l'avance : 6-11, 18 minutes jouées.

Les buteurs se répondent (6-8, 15e)

L'ouvreur anglais Callum Sheedy inscrit une pénalité, avant que Matthieu Jalibert ne lui réponde dans la minute qui suit : 8-6 au quart d'heure de jeu.

Jalibert ouvre le compteur pour Bordeaux

Pénalité réussie pour Jalibert des 40 mètres, qui permet à l'UBB de marquer ses premiers points : 3-5.

Transformation ratée : 5-0 pour Bristol

La transformation est manquée par le buteur de Bristol, Callum Sheedy. Le score en reste donc à 0-5, après huit minutes de jeu.

Essai pour Bristol

Mauvaise entame pour l'UBB... Un superbe mouvement collectif de Bristol prend de vitesse la défense bordelaise et c'est l'ailier Henry Purdy qui conclue en bout de ligne. 5-0 pour les Anglais.

Le coup d'envoi est donné pour UBB-Bristol

L'UBB, à domicile, va tenter de rejoindre les quatre clubs français déjà qualifiés en quarts de Champions Cup.

UBB-Bristol à 16h

Rendez-vous à 16h pour le dernier huitième de finale d'un club français. L'UBB accueille les Bristol Bears pour une potentielle revanche après la demi-finale de Challenge Européen perdue la saison dernière. Bordeaux espère rejoindre le Racing pour un deuxième quart de finale 100% tricolore.

Le Racing rejoint les quarts (56-3)

Le Racing 92 se qualifie avec brio pour les quarts de finale et s'impose (56-3). Les Franciliens se déplaceront sur la pelouse de l'UBB ou de Bristol dans une semaine. Gros bémol pour les partenaires de Maxime Machenaud, les nombreux pépins physiques et les blessures d'Henry Chavancy ou encore de Dominic Bird.

Et François Trinh-Duc termine le travail (56-3, 80e)

Le vétéran plonge en quoi et permet au Racing d'en passer 50 à Edimbourg. Iribaren réussi la transformation. 56-3 score final.

Doublé de Teddy Thomas (49-3, 75e)

Après une nouvelle acclération du Racing, Louis Dupichot est repris juste avant l'en-but écossais mais transmet à Teddy Thomas. L'ailier du XV de France aplatit en coin et signe un doublé. Iribaren rate la transformation (49-3, 75e).

Le Racing déroule et Thomas marque à son tour (44-3, 71e)

Bien sorti d'un regroupement caouillé par Edimbourg sur la ligne médiane, Teddy Thomas tape un sprint monumental et va aplatir entre les perches. Iribaren corse l'addition (44-3, 71e).

L'hécatombe se poursuit avec la sortie de Vakatawa

Nouvelle tuile pour le Racing 92. Virimi Vakatwa grimace et quitte la pelouse. Le centre français met de la glace sur son genou.

Et de quatre essais pour le Racing grâce à Gogichasvili (37-3, 68e)

Cette fois cela semble définitivement plié grâce à un bel essai de au pilier géorgien Gogichasvili. Du rythme, du mouvement et les Racingmen impressionnent. Iribaren transforme (37-3, 68e).

Jordan Joseph marque un nouvel essai (30-3, 64e)

Le jeu reprend après la blessure de Bird et le Racing pousse à 5m de la ligne d'en-but. Après un dernier effort des avants, Jordan Joseph marque le troisième essai des Franciliens. Teddy Iribaren transforme. Cela commence clairement à sentir bon pour la qualification (30-3, 64e).

Bird remplacé après un gros coup aux cervicales (23-3, 62e)

A peine entré en jeu à la place de Bernard Le Roux, qui ne souffre finalement pas trop, Dominic Bird va quitter la pelouse après un énorme choc. Echouant à quelques mètres de l'en-but écossais, le deuxième-ligne néo-zélandais semble touché aux cervicales après une défense assez limite d'un joueur d'Edimbourg. Boris Palu entre en jeu. Dominic Bird quitte la pelouse sur une civière et avec une attelle autour du cou.

Le Roux sort et boîte bas

Encore impeccable en défense, Bernard Le Roux semble s'être un peu fait mal à la cheville. Le deuxième-ligne du Racing quitte le terrain à la 60e minute.

Pénalité réussie par Gibert: le Racing mène 23-3 (57e)

Cette fois c'est réussi et le club francilien marque les premiers points depuis le retour des vestiaires. Après un début de deuxième période plus compliquée et les premiers changements à l'avant, Antoine Gibert convertit une pénalité. Les Racingmen prennent vingt longueurs d'avance. 23-3 après 57 minutes. La route des quarts de finale s'ouvre.

Pénalité ratée par Gibert (20-3,44e)

Nouvelle pénalité après un plaquage haut de la défense écossaise. Antoine Gibert s'essaye à longue distance et cela passe à côté. Le score est toujours de 20-3 pour le Racing.

Début de la seconde période, toujours 20-3 pour le Racing

C'est parti pour les 40 dernières minutes. Antoine Gibert donne le coup d'envoi de cette seconde période. Le Racing mène de 17 points contre Edimbourg (20-3).

Machenaud en attend plus après la pause

Auteur du deuxième essai du Racing, Maxime Machenaud espère voir son équipe passer à la vitesse supérieure au retour des vestiaires.

"On ne voulait pas craquer avant la mi-temps pour ensuite repartir de l’avant, a expliqué le dem de mêlée français au micro de beIN Sports. On savait qu’ils avaient des ferrailleurs dans les rucks. On doit encore élever notre niveau après la pause."

Le Racing mène à la mi-temps (20-3, 40e)

Après une dernière incursion d'Edimbourg dans les 22 mètres du Racing, Camille Chat sauve son équipe. Le talonneur a empêché un avant écossais d'aplatir dans l'en-but francilien. Mi-temps et 17 points d'avance pour le Racing 92 (20-3) grâce aux essais de Chat et Machenaud.

Essai de Machenaud: 20-3 (35e)

Presque aussitôt, les Racingmen accélèrent encore. Zebo sert Dupichot sur l'aile. L'ailier trouve Vakatawa qui transmet à Jordan Joseph qui retrouve Maxime Machenaud plein axe. Le demi de mêlée marque le deuxième essai du match puis transforme. 20-3 pour le Racing après 35 minutes.

Nouvelle pénalité réussie par Machenaud: 13-3

Septième faute d'Edimbourg et Maxime Machenaud en profite pour réussir un troisième coup de pied. Le Racing se détache et prend dix points d'avance. 13-3 après 33 minutes.

Chavancy blessé à l'épaule gauche

Capitaine du Racing, Henry Chavancy se fait manipuler l'épaule gauche. Cela a l'air sérieux pour le centre francilien. Simon Zebo entre sur la pelouse au poste d'arrière, et l'Australien Kurtley Beale glisse au centre. L'inquiétude est grande au sein du club français et le président Jacky Lorenzetti est même venu dans l'en-but pour prendre des nouvelles de son joueur. Henry Chavancy est finalement évacué sur une civière sous les applaudissements du reste du groupe présent dans les tribunes.

Essai de Chat pour le Racing: 10-3

Après avoir déjà échoué tout près de l'en-but écossais, Camille Chat plonge entre les perches pour venir récompenser le bel efforts des avants du Racing. Premier essai de ce huitième de finale et c'est pour le club francilien. Maxime Machenaud transforme sans problème. 10-3 après 26 minutes pour le Racing.

Pénalité ratée par Machenaud: 3-3

Après un bon grattage de Virimi Vakatawa légèrement dans le camp écossais, Maxime Machenaud choisit les poteaux. C'est légèrement trop juste et le ballon reste en jeu après avoir frappé le poteau droit. Toujours 3-3 après 20 minutes.

Pénalité réussie par Kinghorn: 3-3

Jordan Joseph met trop de temps à se relever et gêne la sortie de balle écossaise. Face aux poteaux, Blair Kinghorn réussit sa pénalité sans problème. Trois partout après 15 minutes de jeu.

Machenaud donne l'avantage au Racing: 3-0

Maxime Machenaud profite d'une nouvelle faute des Ecossais pour réussir sa première tentative du match. 3-0 pour le Racing après huit minutes de jeu.

Essai refusé à la vidéo pour Edimbourg

James Johnstone a transpercé la défense francilienne après une belle combinaison sur une touche d'Edimbourg. Le Racing s'en sort grâce à un léger en-avant reperé par la vidéo.

C'est parti pour Racing-Edimbourg

Le huitième de finale de Champions Cup entre le Racing 92 et Edimbourg est lancé et les Franciliens se retrouvent déjà avec une touche à jouer dans leur 22.

Russell suspendu, l'heure de Gibert

Habituel remplaçant du génial ouvreur écossais, le jeune Antoine Gibert a bénéficié de la confiance de de Laurent Travers pour ce huitième de Champions Cup. A 23 ans, le prometteur numéro 10 du Racing doit saisir sa chance contre Edimbourg.

La compo d'Edimbourg face au Racing

Les Racingmen devront se méfier de cette équipe d'Edimbourg qui compte plusieurs internationaux écossais dans ses rangs. Et notamment Hamish Watson, tout juste élu meilleur joueur du Tournoi des VI Nations malgré sa coupe mulet d'un autre temps.

La compo du Racing contre Edimbourg

Avec le retour des joueurs du XV de France, le Racing aligne une belle équipe. Même sans Finn Russell, suspendu après son expulsion contre les Bleus.

Le Racing et l'UBB peuvent rejoindre Clermont, Toulouse et La Rochelle

Cette ultime journée des huitièmes de finale pourrait donner lieu à un final en apothéose pour les clubs tricolores. Pour le moment, trois formations de Top 14 ont obtenu leur billet: Clermont sur le terrain des Wasps (25-27), La Rochelle à Gloucester (16-27) et Toulouse sur la pelouse du Munster (33-40).

Lyon a été balayé par le tenant du titre Exeter (47-25) alors que Toulon a perdu au Leinster par forfait suite à l'impossibilité de remplacer six joueurs considérés comme cas contact au coronavirus.

En cas de succès du Racing et de l'UBB ce dimanche, le Top 14 serait assuré d'avoir deux équipes en demi-finale. Et pour cause Clermont affrontera Toulouse lors des quarts et les Franciliens pourraient défier les Girondins.

Le Stade Rochelais recevra le vainqueur du match entre les Scarlets et les Sharks joué cet après-midi au pays de Galles.

Bonjour à tous,

A partir de 13h30, suivez en direct la suite des huitièmes de finale de Champions Cup. Finaliste malheureux en 2020, le Racing 92 reçoit l'équipe écossaise d'Edimbourg. Au bout de ce duel, un potentiel quart de finale contre le vainqueur entre l'Union Bordeaux-Bègles et les Bristol Bears (16h).

>> Des matchs à suivre en direct radio sur RMC

RMC Sport