RMC Sport

Champions Cup: pourquoi Toulon n’a pas pu jouer son match face au Leinster

Toulon est privé de son huitième de finale de Champions Cup face au Leinster ce vendredi en raison d’un cas positif au sein de son effectif. Le RCT aurait en théorie pu jouer le match, à condition de remplacer six joueurs de première ligne quelques heures avant le coup d'envoi.

Voilà qui risque de provoquer pas mal de nouveaux remous entre le Rugby Club Toulonnais et l’EPCR. Le club varois a appris ce vendredi matin l’annulation de son huitième de finale de Champions Cup face au Leinster à Dublin. Un choix justifié par l’instance du rugby européen par un cas positif au coronavirus au sein du RCT. Selon une source proche du dossier jointe par RMC Sport, la non-tenue du match pourrait provenir d'une décision des pouvoirs publics irlandais.

Si le joueur en question n’a pas fait le voyage en Irlande, tous les membres du groupe de Patrice Collazo entrés en contact avec lui sont considérés comme cas contacts. Cette situation concerne les six joueurs de première ligne présents dans la capitale irlandaise, bien que négatifs après les nouveaux tests réalisés ce jeudi.

>> Les infos sur la situation sanitaire dans le sport sont à retrouver sur RMC Sport

Toulon n’a plus assez de joueurs aptes

Le RCT dénonce l’annulation de son rendez-vous européen au dernier moment et a appris la décision de l’EPCR "avec stupeur", selon un communiqué. Le club regrette notamment le timing de l’annonce faite par l’instance. Selon le règlement, Toulon aurait pu jouer le match face au Leinster, alors reporté à dimanche, à condition de trouver six joueurs de première ligne pour remplacer tous ceux signalés comme cas contacts.

Jouable en théorie, mais impossible dans la pratique avec déjà sept joueurs écartés du groupe (six cas contacts et le joueur testé positif). Avec un total de sept piliers et trois talonneurs dans son effectif professionnel, le RCT ne dispose donc pas du nombre de joueurs requis pour se plier aux exigences du règlement de l’EPCR. L’idée de faire monter des jeunes n’est également pas possible en raison de la liste de joueurs qualifiés remise avant la phase finale de la Champions Cup.

"Finalement, l’EPCR a considéré ce vendredi matin (à quelques heures du match), que l’ensemble des premières-lignes étaient considérées comme cas contacts et qu’ils ne pouvaient pas prendre part au match, offrant la possibilité de décaler la rencontre à dimanche à condition de remplacer les six joueurs de première-ligne. Une impossibilité sportive évidente…, a pesté le RCT dans un communiqué. Voilà donc une nouvelle fois la preuve des errements liés à l’organisation des compétitions européennes. L’EPCR a laissé les joueurs et le staff se rendre en Irlande, préparer le match, pour finalement le priver à quelques heures du coup d’envoi de participer à cet événement majeur."

Si l'officialisation n'est pas encore tombée, Toulon devrait voir la commission de résolution des résultats de matchs de l’EPCR valider sa défaite sur tapis vert (28-0) et ainsi mettre fin à sa saison continentale. Reste à savoir quelle sera la réaction du président toulonnais Bernard Lemaitre. Après l’imbroglio autour du match contre les Scarlets, le dirigeant varois avait menacé de boycotter la Champions Cup.

JGL avec JFP