RMC Sport

Coupe du monde 2023: la qualification de l’Espagne en danger pour une boulette administrative

Qualifiée sur le terrain pour la Coupe du monde 2023 de rugby, l’équipe d’Espagne pourrait finalement être privée de la compétition en France. Les Leones sont suspectés d’avoir aligné un joueur non-éligible et pourraient manquer le Mondial pour des raisons administratives.

L’équipe d’Espagne de rugby s’est qualifiée sur le terrain pour la Coupe du monde 2023 en France et retrouvera la prestigieuse compétition pour la première fois depuis 1999. Mais une erreur administrative pourrait bien priver la sélection ibérique de son billet pour le Mondial hexagonal. La fédération internationale World Rugby a ouvert ce lundi une enquête sur le sujet. En cause, les critères d’éligibilité d’un joueur espagnol né en Afrique du Sud: Gavin Van den Berg.

"World Rugby a été informé d'une violation potentielle concernant un membre de l'équipe nationale senior masculine espagnole, a confirmé l’instance dirigeante du rugby via un communiqué publié dès lundi. Après avoir procédé à une première enquête, la fédération internationale estime qu'un réexamen formel indépendant est justifié, comme le prévoit le règlement de World Rugby."

Un joueur aligné à tort à deux reprises

Le pilier de 25 ans, sous contrat avec le club espagnol d’Alcobendas depuis 2018, a été qualifié pour cette rencontre après avoir passé trois ans en Espagne. Mais, et c’est bien sur ce point que l’enquête indépendante devra statuer, le Sud-Africain de naissance n’est peut-être pas resté en continu sur le territoire national. Un éventuel retour en Afrique du Sud, même pour une courte durée, le rendrait inéligible avec le XV d’Espagne. Le joueur des Leones serait ainsi rentré dans son pays natal entre mai et septembre 2019 à l’issue de la finale du championnat espagnol remporté par son club d’Alcobendas.

Aligné à deux reprises avec la sélection face aux Pays-Bas, il a contribué aux deux succès de son équipe (43-0 en 2020 et 52-7 en 2021) lors du Tournoi des VI Nations B (le deuxième échelon du rugby européen). Problème, cette compétition compte pour les qualifications en vue de la Coupe du monde 2032. Si Gavin Van den Berg est déclaré inéligible pour ces matchs a posteriori, l’Espagne sera déclarée battue lors des deux rencontres durant lesquelles il a joué. La situation profiterait à la Roumanie, alors qualifiée directement pour le Mondial en France, et au Portugal qui serait envoyé en repêchages.

L’Espagne déjà privée du Mondial en 2019

L’éventuelle erreur administrative des Leones, qui ont totalement collaboré à l’enquête initiale de Wolrd Rugby, n’est pas sans rappeler l’énorme imbroglio avant la Coupe du monde 2019. Tout proche de la qualification en mars 2018, le XV d’Espagne avait perdu lors de son dernier match de qualification face à la Belgique. Une rencontre marquée par des décisions surprenantes de la part des arbitres roumains, surtout que la Roumanie décrochait son billet pour le Mondial au Japon après la défaite ibérique.

Après une enquête de World Rugby pour faire la lumière sur ces qualifications, l’Espagne avait finalement été sanctionnée pour avoir aligné des joueurs inéligibles. Idem pour la Roumanie et la Belgique qui avaient, de fait, manquer le voyage au Japon. Quatrième des qualifications, la Russie avait finalement disputé la Coupe du monde 2019 au pays du soleil levant. Si les Leones venaient à nouveau à être sanctionnés, ils rateraient encore le Mondial.

JGL