RMC Sport

Coupe du monde: World Rugby dénonce les pressions de l’Ecosse

Le XV du Chardon ne digère pas la possible annulation du match prévu dimanche face au Japon, en raison du typhon Hagibis, qui entraînerait son élimination pure et simple du Mondial. La Fédération internationale de rugby, mise sous pression par la Fédération écossaise, s’insurge à propos des commentaires acerbes dont elle fait l’objet.

Le typhon Hagibis va secouer le Japon ce week-end, et il sème déjà la zizanie dans la Coupe du monde de rugby 2019 qui se tient dans l’archipel. Les matches de samedi entre la Nouvelle-Zélande et l’Italie et entre la France et l’Angleterre ont déjà été annulés, et un gros doute plane sur ce la rencontre de dimanche entre l’Ecosse et le Japon. Si le match est annulé à son tour, les Ecossais seront éliminés. Et cela leur est intolérable.

Menaces en justice, réaction courroucée

La Fédération écossaise de rugby (SRU) a déjà annoncé la couleur: si le XV du Chardon est éliminé sans avoir pu jouer, elle portera l’affaire dans les tribunaux. "Nous ne laisserons pas l'Ecosse être la victime collatérale d'une décision prise à la hâte. Je pense qu'il y a des alternatives (en matière de stade) au Japon", a déclaré à la BBC Mark Dodson, le président de la SRU.

World Rugby n’a pas apprécié cette mise sous pression. "Il est décevant (de constater) que la Fédération écossaise fait de tels commentaires alors que nous mettons tout en oeuvre pour que les matches prévus dimanche puissent avoir lieu comme prévu", a réagi la Fédération internationale de rugby, qui rappelle que plane "une menace réelle et significative sur la sécurité du public, en raison de ce qui est considéré comme le plus important et le plus destructeur typhon frappant le Japon depuis 1958".

L'Ecosse "a signé les conditions de participation"

En outre, World Rugby observe que la Fédération écossaise "écossaise a signé les conditions de participation à la Coupe du monde" et qu’il serait "inapproprié" de faire d’autres commentaires alors que ses membres sont "pleinement concentrés sur la sécurité de tous ainsi que sur les matches du week-end".

Avant la 4e journée et dernière journée de la poule A, l’Ecosse occupe la 3e place avec 11 points, derrière le Japon (14 points) et l’Irlande (11 points). Les hommes de Gregor Townsend ont donc mathématiquement toutes leurs chances d’arracher leur place pour les quarts de finale… si la météo leur en laisse la possibilité.

N.B avec AFP