RMC Sport

France-Roumanie - Saint-André: "L’objectif est atteint"

-

- - AFP

Le XV de France décroche son deuxième succès en deux matches dans cette Coupe du monde en battant ce mercredi la Roumanie (38-11). Une victoire bonifiée qui permet aux Bleus de prendre la tête de la poule D. Retrouvez toutes les réactions de l'après-match sur RMC Sport.

23h59 - Nyanga : « Ce n'est pas parfait mais on avance »

Yannick Nyanga, sur RMC, insiste sur les progrès de cette équipe de France : « On se sent sur la bonne voie. Ce n'est pas parfait mais on avance. il n'y a pas si longtemps, ces matches-là, on ne savait pas les jouer dès que ça ne se passait pas comme on voulait. Peut-être qu'on ne serait pas allés chercher le point de bonus. Là on voit que, même si cette victoire peut ne pas paraître convaincante, il y a quand même 40 points au bout. »

23h56 - Nyanga : « Il y a eu recadrage »

Yannick Nyanga a évoqué, sur RMC, le discours du sélectionneur à la pause : « Bien évidemment qu'il y a eu recadrage. Mais il n'y avait pas besoin d'eux pour savoir que la première mi-temps était très moyenne. Mais ce qui a été bien, c'est qu'on ne s'est pas affolé. Il y avait une équipe assez jeune mais même si ça ne s'est pas passé comme on voulait, elle a fait preuve de maturité en restant dans les clous et dans ce qu'on s'était dit. Au final, ça a payé. Il faut hausser le niveau tout le temps, on le voit dans cette Coupe du monde, même quand les oppositions semblent déséquilibrées. Il va falloir hausser le niveau de jeu contre le Canada et j'espère que, si ça se passe bien, on jouera une finale contre l'Irlande. »

23h52 - Nyanga : « L’envie collective qui avait un peu disparu »

Yannick Nyanga, au micro de RMC, estime que les Bleus se sont parfois perdus sur des actions individuelles : « Le premier sentiment, c’est celui du devoir accompli. On leur a mis presque 40 points, on marque le point de bonus. Un match compliqué à préparer parce qu’en milieu de semaine, quatre jours après un autre match, énormément de changements, pas trop de repères sur le XV qui a démarré. Et par moment, l’envie collective qui avait un peu disparu avec des actions individuelles un peu isolées. Ça a mis les Roumains, dans les 30 premières minutes, dans le match. Après, dès qu’on s’est retrouvés sur un jeu plus collectif, comme par hasard ça s’est ouvert. Ce n’est pas une victoire parfaite, pas celle qu’on voudrait parce qu’il y a eu des erreurs mais le bilan général est quand même positif. »

23h46 - Fofana : « Je me suis senti plutôt bien physiquement »

Wesley Fofana, de retour sur le terrain avec le XV de France, a confié sur RMC s’être senti plutôt bien physiquement : « Je me suis senti plutôt bien physiquement. J’avais très envie de pouvoir commencer la compétition avec le groupe, avancer avec eux. Je suis très heureux d’avoir pu m’exprimer sur le terrain et de la victoire bonifiée. On va rester dans notre bulle, continuer à travailler, voir match après match. Et essayé de monter en régime, jusqu’au bout j’espère. »

23h43 - Fofana : « Pas envie de trouver d'excuse »

Wesley Fofana sur RMC : « L'objectif était de ramener le point de bonus donc c'est une satisfaction. Déçu de notre première mi-temps, de ce qu'on a pu montrer au niveau de notre agressivité. Je n'ai pas envie de trouver d'excuse, c'est aussi dû à cette équipe de Roumanie qui avait beaucoup d'envie. Ça s'est senti dans les impacts. »

23h39 - Dulin : « Il va falloir qu’on soit de plus en plus exigeants »

Brice Dulin sur RMC : « On savait que c’était leur premier match donc il n’y a pas d’excuse. Après on a peut-être eu peur de mal faire ou joué un peu sur la retenue, ne sachant pas trop où on mettait les pieds. Mais on est rentrés petit à petit dans le match, on a fait le job et je pense qu’on a pris du plaisir sur la fin de la rencontre. Après, il va falloir qu’on soit de plus en plus exigeants envers nous-mêmes, que le groupe continue de travailler et de monter en puissance. C’est une étape de plus, il en reste deux dans cette phase de poule. Il faudra faire plus contre le Canada, il faudra qu’on soit prêts. »

23h35 - Dulin : « Le travail est fait »

Brice Dulin sur RMC : « C’est vrai que le bonus est là. Après le match a été haché, difficile à gagner. Mais le travail est fait. Pour certains, ça faisait un moment qu’on n’avait pas joué. C’est quand même une bonne chose. On a peut-être manqué d’agressivité dans les zones de ruck, ils nous ont bien isolés… Ça nous a empêché, en première mi-temps, d’imposer les séquences de jeu où on les mettait en difficulté. Le but était d’arriver quand même à remporter ce bonus offensif. Ça a été fait et il faut féliciter le groupe. »

23h29 - Laporte : « Un Bernard Le Roux de haut niveau »

Bernard Laporte, membre de la Dream Team RMC Sport : « On disait avant le match qu’il faut toujours de l’humilité et respecter l’adversaire peu importe qui il est. Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on est tombés un peu dans ces travers où on se dit ‘’le match va être facile, je vais essayer de briller avec le ballon’’, et collectivement on s’est un peu perdus pendant 30 minutes. Mais il n’y a rien de grave. On a vu que dès qu’on commençait à enchaîner et respecter les principes, on faisait des choses intéressantes. On a eu une très bonne défense et un Bernard Le Roux de haut niveau. »

23h26 - Laporte : « On n’a pas vu une grande équipe de France »

Membre de la Dream Team RMC Sport, Bernard Laporte a dit attendre beaucoup plus des Bleus : « Il y a eu mieux comme match de rugby. C’est vrai qu’on n’a pas vu une grande équipe de France mais elle a atteint son objectif, a gagné avec le point de bonus. Mais c’est vrai qu’on attendait beaucoup plus, notamment les 30 premières minutes durant lesquelles les Roumains nous ont contrariés sur notre conquête. En touche et en mêlée, ils nous ont subtilisé pas mal de ballons, nous ont empêchés de mettre du volume, de lancer le jeu correctement. Heureusement, à 15 contre 14, on réussit à marquer deux essais et à prendre le large. Mais c'est vrai que ce n'est pas suffisant. »

23h21 - Parra a pris « beaucoup de plaisir ce soir »

Morgan Parra sur RMC, à propos de sa prestation du soir : « A chaud, c’est très difficile de refaire le match. On va se poser, voir après. Mais aujourd’hui j’avais envie de prendre du plaisir avec tout le monde. Malheureusement, j’aurais aimé en prendre plus. Mais être titulaire avec l’équipe de France, c’est déjà énorme donc j’ai pris beaucoup de plaisir ce soir. »

23h16 - Parra : « Gagner face au Canada pour ne pas se poser de question »

Sur RMC, Morgan Parra s’est déjà projeté sur le prochain match face au Canada, dans 8 jours : « Le bilan est positif parce que ça gagne. Maintenant il faut passer à autre chose, se pencher sur le Canada. Ensuite il y aura le match pour la première place face à l’Irlande. Mais déjà, le Canada, on sait que ça va être encore plus dur que la Roumanie ce soir. Il va falloir être encore plus précis. Pour penser à l’Irlande, il faut déjà gagner ce match face au Canada pour ne pas se poser de question et jouer la première place à fond face à l’Irlande. »

23h13 - Parra : « Il faut qu’on arrive à être plus précis »

En direct sur RMC, Morgan Parra : « On savait à quoi s’attendre. On était sur une équipe qui rentrait en compétition aujourd’hui. Ça a été dur. Malheureusement pour nous, on aurait voulu faire du jeu, enchaîner mais je pense qu’on n’a pas été assez précis sur les phases de ruck. Ce sont des problèmes qu’il faut qu’on arrive à régler très vite parce que plus les matches vont avancer, plus ça va être durs et plus ils vont être couperets. Il faut qu’on arrive à être plus précis pour enchaîner notre jeu. »

23h07 - Saint-André : « L’objectif est atteint »

Philippe Saint-André, sélectionneur des Bleus, sur RMC : « On n’a pas assez tenu le ballon pendant une demi-heure. On a eu du mal parce que les Roumains étaient très solides et ont bien contesté. On n’a pas mis assez de vitesse dans le jeu. A partir de la 60e minute, il y avait plus d’intervalles, on a mis plus de vitesse. On a mis cinq essais. J’avais fait 13 changements donc il y a un peu d’automatismes… On va dire que l’objectif est atteint. »

23h04 - Saint-André : « On a manqué un peu de patience »

Juste après la victoire du XV de France face à la Roumanie, Philippe Saint-André a fait un premier bilan à chaud sur RMC : « Il n'y a pas de match sans souffrance en Coupe du monde. Surtout que c'était le premier match des Roumains, ça fait trois mois qu'ils se préparent là-dessus. ils étaient forts dans les duels et le un-contre-un, une vraie équipe latine, bonne en conquête. Et nous, on a manqué un peu de patience. On n'est pas arrivé à mettre de la vitesse dans le jeu, surtout la première demi-heure. mais l'objectif est atteint : deux matches en quatre jours, deux victoires, neuf points, cinq essais aujourd'hui, pas de blessés. On est bien rentrés dans cette Coupe du monde. »

23h02 - Simon : « Le job est fait »

Sur BFMTV, Serge Simon, membre de la Dream Team RMC Sport, s'est dit plutôt satisfait : « On engrange de la confiance. Avant le match, on craignait tous certaines choses. Là, 38-11, le job est fait. il y a encore des choses à parfaire. Ce n'est pas de faire la plus belle partition pendant toute la Coupe du monde. Une coupe du monde, c'est gagner les matches les uns après les autres. »

22h56 - Charvet : « Le Roux a marqué des points »

Membre de la Dream Team RMC Sport, Denis Charvet salue la performance individuelle de certains Bleus : « Le Roux a marqué des points, Debaty, Morgan Parra à la mêlée. Et puis Sofiane Guitoune qui a marqué cet essai de puncheur finisseur dont raffole Saint-André qet qui devrait avoir marqué des points pour peut-être être titularisé pour la suite. »

22h54 - Charvet : « Beaucoup de déchet »

Denis Charvet, membre de la Dream Team RMC Sport, est assez partagé concernant la performance des Bleus : « On est partagés entre déception et satisfaction. La satisfaction d’avoir fait le job, pris ce bonus et marqué quatre essais. Et la déception d’avoir été contré par cette équipe roumaine, avec beaucoup de déchet. Il n’y a pas eu une bonne mêlée, il y a eu des touches manquées, un manque d’engagement. »

22h50 - C'est terminé !

Victoire de l'équipe de France face à la Roumanie (38-11). Un succès avec bonus offensif à la clé grâce à cinq essais marqués (Guitoune 31e et 66e, Nyanga 34e, Fofana 69e et Fickou 79e). Deuxième victoire en deux match pour les Bleus.

21h- France-Roumanie, c'est à suivre en direct sur rmcsport.fr

France-Roumanie en direct, c'est ici.

20h50- L'échauffement des Roumains

20h47- L'échauffement des Bleus

20h38- Charvet : « Parra a des points à prendre ce soir »

« J’attends avec impatience la paire de centres Fickou-Fofana. Fofana revient de blessure, il va avoir du gaz. Fickou peut jouer sa carte pour un poste d’ailier. Dulin est aussi là pour prouver qu’il peut joueur un rôle de trublion. Morgan Parra a des points à prendre ce soir. C’est un cornaqueur et un leader naturel qui a de l’expérience. »

20h23- La boulette des organisateurs !

Le site officiel du comité d'organisation de la Coupe du monde, England 2015, confond des supporters de Perpignan avec ceux de la Roumanie. Si les couleurs des maillots sont le même, l'écusson de l'USAP apparait pourtant lisiblement tout comme l'inscription "Perpignan".

20h19- Géorgie : XV de départ inchangé

Après sa victoire face au Tonga, la Géorgie affronte l’Argentine. Le sélectionneur géorgien a décidé de reconduire le même XV de départ.

Le XV de départ de la Géorgie face à l'Argentine : Kvirikashvili - Mchedlidze, Kacharava, Sharikadze, Aptsiauri - (o) Malaguradze, (m) Lobzhanidze - Kolelishvili, Gorgodze (cap), Tkhilaishvili - Mikautadze, Nemsadze - Zirakashvili, Bregvadze, Nariashvili 

Remplaçants: Mamukashvili, Asieshvili, Chilachava, Datunashvili, Sutiashvili, Begadze, Pruidze, Giorgadze

20h14- France-Roumanie : Szarzewski remporte le toss

Dimitri Szarzewski, capitaine du XV de France, et Mihai Macovei, capitaine de la Roumanie, se sont retrouvés auprès de l’arbitre de la rencontre Jaco Peyper pour le traditionnel toss. Le talonneur français a empoché la mise et décidé de donner le coup d’envoi du match, le troisième ligne roumain a, lui, choisi le terrain. (LD)

20h08- Parra prend ses marques

19h49- Le vestiaire des Bleus

19h45- Les Bleus découvrent la pelouse

19h35- Argentine : Mondial terminé pour Galarza 

Mauvaise nouvelle pour l’équipe d’Argentine. Mariano Galarzo a été suspendu neuf semaines par la commission de discipline du World Rugby. Reconnu coupable d’une « fourchette » sur le deuxième-ligne des All Blacks Brodie Retallick, sa Coupe du monde est terminée. Le staff argentin ne pourra pas appeler de joueur pour le remplacer car il s’agit d’une suspension et non d’une blessure. (MR)

19h33- Australie-Fidji: victoire sans bonus pour les Wallabies

L’Australie s’est imposée face aux Fidji (28-13), ce mercredi pour son entrée en lice dans la Coupe du monde. Mais les Wallabies n’ont pas réussi à empocher le bonus offensif malgré un début de match largement à leur avantage.

19h21- Australie-Fidji: jaune pour Kudridrani

La quête du bonus offensif de l'Australie se complique puisque le centre Kudridrani écope d'un carton jaune (28-13, 74e).

19h17- Australie-Fidji : 28-13

L'Australie engrange les points et Bernard Foley réussit une pénalité (28-13, 70e) à défait de chercher la touche pour chercher le bonus offensif.

19h06- Australie-Fidji : 25-13

L'excellent ouvreur fidjien Volavola s'amuse de la défense australienne et aplatit entre les poteaux après plusieurs feintes de passe. Nadolo transforme (25-13, 62e).

18h55- Les Bleus sont arrivés au stade

Les joueurs et le staff de l'équipe de France sont arrivés au stade olympique de Londres deux heures avant le coup d'envoi de leur match face à la Roumanie. (MR)

18h53- Argentine : le XV face à la Géorgie

Le sélectionneur Argentin a dévoilé la composition de son équipe pour affronter la Géorgie. Daniel Hourcade a effectué trois changements par rapport à la défaite face à la Nouvelle-Zélande. Ces changements concernent le pack. Alemanno, Leguizamon et Isa remplacent Petti, Matera et Senatore.

Le XV de départ : Tuculet - Cordero, Bosch, Hernandez, Imhoff - (o) Sanchez, (m) Cubelli - Fernandez Lobbe, Isa, Leguizamon - Lavanini, Alemanno - Tetaz Chaparro, Creevy (cap), Ayerza

Remplaçants: Montoya, Noguera, Herrera, Desio, Matera, Landajo, De la Fuente, Gonzalez Amorosino.

18h52- Australie-Fidji : 25-6

Nadolo met fin à l'hémorragie en passant sa deuxième pénalité du match (25-6, 47e).

18h48- Australie-Fidji : 25-3

Troisième essai pour l'Australie ! Après une superbe percée de Folau, le pilier Kepu conclut comme un trois quarts et aplatit. Foley transforme : 25-3 (44e).

18h35- Le Parc Olympique de la Reine Elizabeth est prêt

18h32- Boris Diaw au soutien des Bleus

18h30- Australie-Fidji : 18-3 (mt)

C'est la mi-temps au Millennium Stadium où l'Australie a pris les devants et n'est plus qu'à mi-chemin du bonus offensif (18-3).

18h28- Australie-Fidji : 18-3

Bernard Foley passe une nouvelle pénalité qui permet à l'Australie de conforter son avance (18-3, 39e).

18h20- Australie-Fidji : 15-3

Les Australiens ne tardent pas à profiter de leur supériorité numérique et inscrivent leur deuxième essai comme une copie conforme au premier. David Pocock aplatit en force et s'offre un doublé. Foley manque la transformation (15-3, 33e).

18h19- Australie-Fidji : jaune pour Ma'afu

Les Fidji sont réduits à 14 après l'exclusion temporaire du pilier Campese Ma'afu (10-3, 30e).

18h15- Australie-Fidji : 10-3

Après une touche remportée, le pack australien forme un maul et Pocock parvient à s'en extraire pour aplatir. Foley passe la transformation (10-3, 28e).

18h10- Saint-André voulait prendre le métro

La répétition mardi du transfert des Bleus de leur hôtel de la City, The Grange, jusqu'au stade Olympique de Londres a laissé apparaître un chronométrage de performance de limace : une heure de bus pour effectuer 8 km. De quoi donner l’idée au sélectionneur Philippe Saint-André de prendre le métro avec ses joueurs puisque le trajet représente seulement 5 stations pour moins de 20 minutes de transport. Mais la sécurité de l'organisation de la Coupe du monde n'a pas donné de suite favorable à la requête du patron des Bleus.

18h09- Australie-Fidji : 3-3

Après une grosse période devant la ligne d'en-but, les Fidjiens obtiennent une pénalité face aux poteaux. Une formalité pour Nadolo (3-3, 21e).

17h58- Australie-Fidji : 3-0

L'ouvreur australien Bernard Foley ouvre le score en passant la première pénalité de la rencontre (3-0, 10e).

17h55- Onesta, fan du Japon

« J’ai vécu leur exploit face à l’Afrique du Sud comme un moment de fraicheur, explique l’entraîneur de l’équipe de France de handball dans le Super Moscato Show. On a beaucoup parlé de leur état d’esprit mais j’ai trouvé une équipe très bien organisée qui a marqué deux essais magnifique. Ils ont été capables de faire exploser les SudAf en mêlée, ce qui est une épreuve. On se rend compte que la route est encore longue parce qu’ils se sont pris les pieds dans la tapis (défaite 45-10 face à l’Ecosse). Combien d’équipes sont encore capables de jouer des pénalités à la main dans les 22 mètres adverses alors qu’ils ont le match nul au bout du pied ? Ça nous interroge tous. »

17h50- Australie-Fidji, c'est parti

Après Ecosse-Japon (45-10), le coup d'envoi de la rencontre entre l'Australie et les Fidji a été donné. Et ça promet des étincelles.

17h48- Papé : « Un match est très important dans notre progression »

Titulaire samedi dernier contre l’Italie (32-10), Pascal Papé prendra place en tribunes ce mercredi pour le deuxième match des Bleus au Mondial contre la Roumanie (21h), en vertu du turn-over instauré par Philippe Saint-André. A quelques heures du match, le deuxième-ligne a fait un passage express dans le Super Moscato Show pour évoquer l’ambiance au sein du XV de France : « Depuis la victoire contre l’Italie, on a pu travailler tranquillement quelques jours, avec beaucoup de plaisir et de bonne humeur. On sait évidemment qu’il y a encore plein de choses à régler et des détails à voir. Il y a eu de bonnes choses mais aussi de moins bonnes. Il y a un match contre la Roumanie ce soir (21h) où on pourra essayer de gommer ce qui n’allait pas contre l’Italie. Il faudra être plus consistant. Ce match est très important dans notre progression. »

17h39- Onesta : « Les grands matches ne se gagnent pas qu’avec le cœur »

Invité du Super Moscato Show sur RMC ce mercredi, Claude Onesta, sélectionneur de l’équipe de France de hand, donne son sentiment sur les forces du XV de France. « Je ne sais pas si les joueurs manquent de talents mais le collectif seul ne compensera jamais un exploit individuel, explique-t-il. Les matches se gagnent par des joueurs clés capables de faire la différence à tout moment. Il va falloir que ses joueurs émergent pendant la Coupe du monde. On voit que Picamoles commence à prendre l’ascendant. Les grand smatches ne se gagnent pas qu’avec le cœur et l’esprit collectif mais aussi par des actions de génie menées par des génies eux-mêmes. Il va falloir que ces talents éclatent »

17h23- L'Ecosse dompte le Japon

L'Ecosse n'a pas fait de détail face au Japon (45-10) en s'imposant avec le bonus offensif grâce à cinq essais de Hardie (48e), Bennett (56e, 69e), Seymour (64e) et Russell (74e).

17h13- Ecosse-Japon : 45-10

L'Ecosse poursuit son festival. Russell inscrit le cinquième essai transformé par Laidlaw (45-10, 75e).

17h10- Laporte : "Les Japonais sont vulnérables"

"Ils alternent le bon et le moins bon. Ils ont des qualités quand ils ont le ballon mais ils sont vulnérables en défense. Bennett est énorme, il est très bon. C'est pas mal ce font les Japonais mais ils n'ont pas encore le niveau pour enchainer deux matches de ce haut-niveau face à l'Afrique du Sud et le Japon."

17h07- Ecosse-Japon : 38-10

Essai du bonus pour l'Ecosse ! Le centre Scott perce dans l'axe avant de trouver son partenaire Bennett qui perfore la défense avant de s'offrir un doublé synonyme de bonus offensif pour les hommes de Vern Cotter (38-10, 70e).

17h01- Ecosse-Japon : 31-10

Troisième essai ecossais ! Alors que les Japonais étaient à l'attaque à 10 mètres de la ligne d'en but, Seymour intercepte une passe vers Sau et encahine sur une course de 80 mètres avant d'aplatir en solo. Laidlaw transforme (31-10, 65e).

16h56- Laporte : "Je ne sais pas si l'essai ecossais est valable"

"Je ne sais pas si l'Ecossais est valable. il me semble que Bennett mette le pied dehors avant d'aplatir."

16h53- Ecosse-Japon : 24-10

Les Ecossais font le break grâce à une belle percée de Bennett qui aplatit derrière les poteaux. Laidlaw transforme (24-10, 57e).

16h45- Ecosse-Japon : 17-10

Essai ecossais ! Sur le renvoi, le XV du Chardon déploie une belle action et Hardie aplatit en coin (17-10, 49e).

16h44- Ecosse-Japon : 12-10

Après cette interruption de quelques minutes, Goromaru tape et réussit la pénalité qui permet au Japon de revenir à 12-10 (46e).

16h39- Ecosse-Japon : Mafi blessé

Mafi reste au sol après une énorme charge à l'origine d'une pénalité pour e japon. Soigné de longueurs minutes sur le terrain, il est évacué sur une civière et cède sa place à Maikami (12-7, 45e).

16h32- Ecosse-Japon: c'est reparti

C'est reparti au Kingsholm Stadium de Gloucester pour la deuxième mi-temps.

16h17- Ecosse-Japon : 12-7 (mt)

C'est la mi-temps entre l'Ecosse et la Japon (12-7). Après avoir eu plusieurs occasions de recoller au score, les Japonais ont bien failli encaisser un essai juste avant la pause mais Goromaru a réalisé une superbe défense pour pousser en touche l'ailier du XV du Chardon, Seymour, alors que ce dernier filait à l'essai.

16h13- Laporte toujours autant séduit par les Japonais

« Les Japonais sont plaisants. Je les regarde avec plaisir. Maintenant, quand ça va mastiquer contre l’équipe de France, si on doit les croiser, attention ! »

16h11- Ecosse-Japon : Mafi proche du doublé

Après un superbe lancement de jeu, les Japonais s'amassent à quelques centimètres de la ligne d'en-but écossais. derrière le regroupement, Mafi prend le ballon et tente de sauter par dessus le tas de joueurs. Mais Laidlaw veille et repousse le troisième ligne. Mêlée introduction écossaise.

16h04- Ecosse-Japon : pénalité manquée par Goromaru

Pourtant en infériorité numérique, les Japonais campent dans la moitié de terrain écossaise et obtiennent une pénalité. Mais Goromaru manque l'occasion de réduire l'écart (12-7, 30e).

16h- Ecosse-Japon : le Japon à 14

Sur un contre mené part Sean Lamont, Matsushima se met à la faute en ne lâchant pas le ballon alors qu'il est le plaqueur. Carton jaune et pénalité pour l'Ecosse. Mais Laidlaw, depuis l'aile gauche, la manque (12-7, 23e).

15h50 - Ecosse-Japon : 12-7

Et de trois puis quatre pour Laidlaw ! L'Ecosse repasse devant

15h46 - Ecosse-Japon : 6-7

L'équipe nippone répond du tac au tac ! Essai de Mafi, apuis transformation de Mafi. Le Japon passe devant.

15h42 - Ecosse-Japon : 6-0

Laidlaw double la mise sur pénalité. Les Ecossais font le "break".

15h33 - Ecosse-Japon : 3-0

Ouverture du score des Ecossais par Laidlaw, sur pénalité

15h30 - C'est parti pour Ecosse-Japon !

14h53 - Un Puma chez les Bleus 

A 14h30, l’ancien pilier des Pumas Martin Scelzo est venu rendre visite aux Bleus à leur hôtel The Grange. Le costaud aux 57 sélections pour l’Argentine, champion de France avec Clermont en 2010, est venu rendre une visite de courtoisie à ses anciens camarades de club Morgan Parra et Damien Chouly, venus l’accueillir chaleureusement au seuil de l’hôtel.

13h41 - La Roumanie, cadre de première pour Saint-André et Dusautoir

Le sélectionneur et le capitaine du XV de France ont un point commun qui concerne l’équipe de Roumanie, que les Bleus affrontent ce soir : tous deux ont vécu leur première sélection face à cette nation. Le souvenir avait été plus douloureux pour PSA, qui avait entamé sa carrière internationale par une défaite contre les Roumains (6-12, à Auch, le 24 mai 1990). Ce qui ne l’empêcha pas d’accumuler 68 sélections de plus derrière ce match… A l’inverse, c’est par un large succès à Bucarest que Thierry Dusautoir (24 ans à l’époque) a fêté sa première sélection, le 17 juin 2006. Tout fraîchement champion de France avec le Biarritz Olympique, Dusautoir était titulaire ce jour-là et avait même marqué un essai (il en est à six actuellement). C’est d’ailleurs la dernière confrontation entre les deux pays. Et le capitaine français, au repos ce soir, n’aura pas le loisir d’affronter les Roumains aujourd’hui. 

13h06 - Balade ensoleillée pour les Bleus

C'est à 10h50, heure de Londres, que les 23 joueurs retenus par Philippe Saint-André sont sortis de leur hôtel The Grange, situé en plein cœur de la City, pour leur balade d'avant-match. Détendus, en survêtement bleu, ils ont marché jusqu'à la marina de plaisance sur la Tamise, au pied de la Tour de Londres et proche de la fameuse prison. Les touristes et Londoniens un peu surpris ont eu le réflexe de prendre de nombreuses photos (pas de selfies, beaucoup de respect, aucune intrusion ou débordement, un flegme tout britannique). Tout juste quelques "Allez les Bleus" mi-goguenards, mi- admiratifs pour l'équipe de France.

Après un café pris en terrasse du Café Rouge de la marina, sous le soleil sans nuage, les Bleus ont continué leur balade tranquillement, accompagnés de Serge Blanco et Antoine Marin, les officiels de la délégation et des trois entraîneurs du XV de France. C'est à 11h55 que les Bleus ont rallié leur hôtel pour le repas pris en commun à midi et demi.

11h55 - Les judokas derrière les Bleus

11h53 - 25 millions de pintes de bière pendant le Mondial !

Selon le rapport de l'association britannique de la bière et de la pub (BBPA), 25 millions de pintes de bières devraient être consommées durant les six semaines de compétition. Pour les pubs anglais, l'unique vente de bière devrait rapporter près de 86 millions de livres, soit un chiffre d'affaires dépassant les 118 millions d'euros, dans une période automnale habituellement peu attractive d'un point de vue touristique. Vingt millions de pintes seront bues par les seuls Britanniques. C'est quatre fois plus que les touristes, qui n'en boiront « que » 5 millions, durant un mois et demi.

11h25 - Le stade olympique est prêt

Lors de l’entraînement du capitaine des Bleus au stade olympique, veille de match, on avait pu constater que tous les travaux pour la tenue du premier match dans cette enceinte n’étaient pas totalement terminés. Les organisateurs s’agitaient afin de terminer dans les temps pour accueillir convenablement la France et la Roumanie (coup d’envoi 21h) mais aussi tous les supporters présents au stade. C’est désormais chose faite. Le stade est prêt et le ballon du match est déjà en place !

11h23 - Afrique du Sud : Huit changements contre les Samoa

Après sa défaite surprise face au Japon en ouverture de la Coupe du monde, l’Afrique du Sud affronte les Samoa jeudi dans un match déjà décisif pour la qualification. Et le coach Heyneke Meyer, déjà sous pression, a effectué quelques changements. Si le capitaine De Villiers a conservé sa place, tout comme Habana, le demi de mêlée Fourie Du Preez fait son retour. Idem pour Vermeulen et Etzebeth.

XV de départ : Le Roux ; JP Pietersen, De Villiers (cap), De Allende, Habana ; (o) Pollard, (m) Du Preez ; Vermeulen, Burger, Louw ; Matfield, Etzebeth ; J. Du Plessis, Strauss, Mtawarira.

Remplaçants: Brits, Nyakane, Malherbe, De Jager, Kolisi, Pienaar, Lambie, Kriel.

11h12 - France-Roumanie : les clés du match

Après une première victoire plutôt convaincante face à l’Italie, l’équipe de France affronte la Roumanie ce mercredi soir (21h). Pour ce second match de Coupe du monde, Philippe Saint-André a effectué 13 changements dans son XV de départ. Voici les 5 clés du match pour que les Bleus passe cette seconde rencontre en quatre jours sans encombre. A lire ici.

10h22 - Le 50e match entre la France et la Roumanie 

9h27 - François Hollande a rendu visite au XV de France

François Hollande est venu apporter son soutien à l'équipe de France de rugby mardi à Londres , en marge d'une visite officielle au Royaume-Uni. Le Président de la République a rencontré tous les joueurs et l'encadrement, leur adressant des mots d'encouragement, à la veille de leur deuxième match de la Coupe du monde de rugby contre la Roumanie, rencontre à laquelle il assistera mercredi.

8h45 - Boudjellal : « Quelques joueurs qui jouent assez gros »

Présent dans Bourdin Direct sur RMC pendant la Coupe du monde, Mourad Boudjellal explique la présence de Louis Picamoles dans le XV de départ de la France ce soir contre la Roumanie, alors que les autres cadres sont laissés au repos. « Picamoles manque de temps de jeu avec l’équipe de France donc je pense que Saint-André a voulu lui en donner, explique le président du RCT. On a quelques joueurs qui jouent assez gros sur cette partie. Je pense que Parra, Debaty, Fickou et à un degré moindre Dulin jouent leur éventuelle place pour le "8e de finale" contre l’Irlande. Ils ont une place à gagner dans le XV titulaire. »

8h21 - Boudjellal : « La France peut perdre son statut de grande nation du rugby »

Invité de Bourdin Direct ce mercredi sur RMC, Mourad Boudjellal a évoqué le match entre la France et la Roumanie (21h). Le président de Toulon attend des Bleus une performance collective très aboutie : « La France ne peut pas perdre ce match mais elle peut perdre son statut de grande nation du rugby. Je pense qu’on l’a encore et on a besoin d’imposer la marque "made in France" sur cette rencontre et dire simplement qu’on est aussi capables d’avoir un jeu collectif et posé, d’imposer notre marque contre une plus petite équipe. Ce n’est pas la plus difficile des étapes vers la gloire, mais c’est une étape à ne pas négliger. »

8h - Bonjour à tous

Merci de nous rejoindre pour suivre en direct cette 6e journée de la Coupe de rugby. Trois matchs sont au programme aujourd’hui :

15h30 / Ecosse-Japon (poule B) / Gloucester

17h45 / Australie-Fidji (poule A) / Cardiff

21h00 / France-Roumanie (poule D) / Londres