RMC Sport

FFR: "La question d’un recours pourrait se poser" selon Grill

Battu de peu par Bernard Laporte lors de l’élection pour la présidence de la Fédération française de rugby, Florian Grill pourrait poser un recours.

Battu de justesse par Bernard Laporte à la présidence de la Fédération française de rugby, Florian Grill a estimé, ce samedi à Marcoussis, que "la question" d'un recours "pourrait se poser".

"C'est très serré, on nous avait annoncé 80%-20%. Il faut qu'on regarde précisément ce qu'il s'est passé, on a eu pas mal d'échos, de prises de paroles après la date de mardi soir minuit. J'ai besoin de temps pour réfléchir. Mais c'est sûr qu'on va regarder s'il y a lieu ou pas de faire quelque chose. Un recours ? C'est trop tôt pour en parler mais, vu la proximité des scores, la question pourrait logiquement se poser", a expliqué le candidat battu.

"Il serait bon d'avoir une explication sur ce retard"

Quelques minutes plus tôt, Bernard Laporte venait d'être réélu à la tête de la FFR à 51,47% contre 48,53% pour son opposant, président de la ligue régionale d'Île-de-France.

"On attend des explications, c'est un vote électronique, les résultats devaient être annoncés cinq minutes après la clôture du scrutin. Ça a été presque 30 minutes. Pourquoi ? Il serait bon d'avoir une explication sur ce retard. D'autant que le résultat est serré. Un recours ? On va en parler à tête reposée", a également lancé Jean-Marc Lhermet, n°2 de la liste Grill et ancien troisième ligne international.

la rédaction avec l'AFP