RMC Sport

France-Fidji: art, travail, sourires, Vern Cotter livre la recette du succès fidjien

Invité ce jeudi du Super Moscato Show sur RMC, Vern Cotter a fait le point sur les Fidji, dont il est devenu le sélectionneur fin janvier et qui affrontent le XV de France dimanche, en ouverture de l'Automn Cup. Avec une surprise ravie pour la bonne humeur et la force de travail qui règnent dans le groupe.

Crise sanitaire oblige, Vern Cotter n'a pas encore eu l'occasion de fouler le sol fidjien depuis sa nomination au poste de sélectionneur fin janvier. Mais c'est avec un sourire perceptible dans la voix que l'ancien coach de l'Ecosse a évoqué les Fidji ce jeudi dans le Super Moscato Show sur RMC, à trois jours du match contre le XV de France dans le cadre de l'Automn Cup.

Briller à 15 autant qu'à sept

"C'est la meilleure équipe mondiale de rugby à sept, donc pourquoi pas à 15, explique Vern Cotter à propos de ses envies à la tête de la sélection fidjienne. C'est un défi qu'on se donne. On va bosser sur le potentiel des joueurs, il y a un réservoir qu'on peut exploiter, plein de choses qu'on peut développer pour être plus performants. C'est plaisant parce qu'il y a plein de travail à faire pour la Coupe du monde 2023 et même plus tard."

Des doutes sur la présence de Radradra

Plusieurs joueurs des Fidji ont reçu un test positif au Covid-19 en début de semaine, dont Semi Radradra. Les résultats des derniers tests sont attendus dans les prochaines heures. Mais Vern Cotter ne semble pas confiant concernant la présence du capitaine, qu'il aurait aimé voir face à Virimi Vakatawa. 

"Les deux sont très forts. Je ne peux pas dire qui est le plus fort, j'aurais aimé qu'il y ait match un petit peu ce week-end. On attend les résultats", explique seulement le sélectionneur des Fidjiens, qui par ailleurs se dit ravi de ce qu'il découvre à ce poste: "Je découvre une culture avec un esprit clanique, une culture rugbystique très différente. Ce sont des artistes, ils aiment le jeu, le ballon. L'autre jour, on avait une journée off. D'habitude, c'est devant les écrans, se reposer... Je les ai entendu rigoler, ils étaient tous dehors en train de jouer, de toucher le ballon. Ils aiment être ensemble et ils aiment le jeu."

A.Bo