RMC Sport

France-Nouvelle-Zélande: "Dupont et Smith peuvent changer à eux seuls le visage de l’équipe" selon Kaino

Jerome Kaino, l’ancien All Black, double champion du monde (2011, 2015) et actuel entraîneur des skills au Stade Toulousain, est bien placé pour juger le choc de samedi entre la France et la Nouvelle-Zélande. La symbolique du match, ses clefs et le duel entre Antoine Dupont et Aaron Smith qui le fait saliver d’avance.

A deux ans de la Coupe du monde, quelle importance donnez-vous à ce choc entre la France et la Nouvelle-Zélande ?

Je pense que c’est vraiment important parce que la Coupe du monde va être en France et ça va nous donner le ton de l’intensité qu’on peut attendre de ce match. Mais ça va aussi permettre à ces deux équipes de voir comment elles peuvent progresser avant la Coupe du monde. Donc je pense que ce match va être un bon indicateur de ce qu’on peut attendre dans deux ans.

Pensez-vous que les deux équipes vont vouloir marquer le coup samedi ?

Oui, à 100%. Je pense que les Français et les Néo-Zélandais vont avoir une préparation, pas seulement sur le match mais bien avant, une préparation mentale. Car chacun va avoir beaucoup de pression puisque que tout le monde va parler de l’affrontement à la Coupe du monde deux ans plus tard. Ce sera un bon baromètre pour les All Blacks pour voir s’ils peuvent surmonter la pression quand viendra le temps de la Coupe du monde en France.

Où situez-vous les clefs de ce match ?

Je pense que du côté néo-zélandais, la manière de performer des avants et comment ils peuvent être dominants est très important. Car on sait que chez les arrières, ils ont une puissance de feu, ils peuvent marquer des essais et faire des dégâts. La clé chez les All Blacks, c’est d’être sûr que continuer à créer des choses et rester dominant d’entrée de jeu.

On attend beaucoup du duel entre Antoine Dupont, avec qui vous avez joué à Toulouse et que vous entraînez maintenant, et Aaron Smith, votre ancien coéquipier sous le maillot noir. Vous êtes impatient de voir ça ?

Ah oui, je suis très excité. Nous avons là les deux meilleurs demis de mêlée au monde du moment. Personnellement, j’ai joué avec les deux et ce que je peux vous dire, c’est qu’ils peuvent changer à eux seuls le visage de l’équipe. Je suis très curieux de voir ce duel et très excité de voir comment tous les deux vont faire jouer leur équipe.

Ils n’ont, par ailleurs, pas le même profil…  

Oui, ce sont deux joueurs totalement différents. Je pense qu’Aaron a la meilleure passe au monde, la plus rapide. Et je pense qu’Antoine est comme un troisième ligne supplémentaire. Une sorte de troisième ligne "bonus", sur la manière dont il évolue. Physiquement, sa vitesse, ses soutiens et aussi ses capacités en attaque. Ça va être intéressant de voir comment les deux vont se comporter.

Propos recueillis par Wilfried Templier