RMC Sport

Lombard après la nouvelle défaite des Bleus: "On est dans un état d’urgence"

Thomas Lombard

Thomas Lombard - -

Le membre de la Dream Team, Thomas Lombard, tire la sonnette d'alarme après un nouveau revers du XV de France face à l'Ecosse (32-26) ce dimanche dans le Tournoi des VI Nations.

"C’est difficile de trouver les mots pour expliquer ce changement de physionomie d’une rencontre… Au cours de la première période, on a vu une équipe appliquée, propre, en mesure de marquer. L’exploit de Teddy Thomas a débloqué le capital confiance de cette équipe mais on a un changement de scenario terrible après la pause.

On retrouve nos maux, l’indiscipline, on concède des pénalités dans nos 30 mètres, on n’arrive pas à sortir de notre camp avec un jeu au pied satisfaisant. Petit à petit on s’est fait re-grignoter par l’Ecosse (32-26). On vient s’incliner ici alors qu’on avait le sentiment que cette équipe était capable de sortir de l’ornière dans laquelle elle est empêtrée depuis trop longtemps déjà.

"En 2e période, l'équipe a été totalement absente des fondamentaux du rugby"

On a eu très peu de possession. En seconde période, on a été trop approximatif. L'équipe a été totalement absente des fondamentaux du rugby. C’est un contexte particulier. Il fallait impérativement s’imposer, revenir à un jeu plus minimaliste. On a perdu la seconde mi-temps dans tous les secteurs.

"Pas encore toute la maturité"

Est-ce qu’il y a déjà un état de grâce de Jacques Brunel? Un sélectionneur peut-il changer les choses en quinze jours? C’est une grande question. J’ai envie de répondre non. Pour asseoir quelque chose, il va falloir que cette équipe trouve de la confiance, de la sérénité. On voit bien qu’elle est fragile psychologiquement. Pour sortir psychologiquement comme ça d’un match, c’est qu’elle n’a pas encore toute la maturité. Ça peut se comprendre. Malheureusement, on est dans un état d’urgence. Il faut impérativement que cette équipe arrive à maîtriser une rencontre pendant 80 minutes. Dans 15 jours, on va jouer l’Italie à Marseille avec une pression considérable sur les épaules."

A lire aussi>> Ecosse-France: la terrible série des Bleus est interminable...

Thomas Lombard