RMC Sport

Maxime Mermoz jouera à Newcastle

Maxime Mermoz

Maxime Mermoz - AFP

Maxime Mermoz, recruté jusqu’à la fin de la saison par Leicester, s’est d’ores et déjà engagé pour un an avec Newcastle pour la saison prochaine. L’ancien Toulonnais, pisté depuis la saison dernière par les Falcons, voulait rester en Angleterre.

Maxime Mermoz jouera encore en Angleterre dans quelques mois. C’est désormais une certitude : l’ancien Toulonnais portera en effet les couleurs de Newcastle la saison prochaine. Le centre international aux 35 sélections, arrivé récemment à Leicester, s’est d’ores et déjà engagé pour un an dans un premier temps avec les Falcons pour la saison prochaine. Un choix qui peut surprendre car Newcastle n’est pas l’un des clubs les plus huppés du championnat anglais. Actuelle huitième du championnat, l’ancienne formation de Jonny Wilkinson a été éliminée sans gloire dès les phases de poules du Challenge européen.

>> Maxime Mermoz: "Une opportunité de casser la routine"

Mermoz a déjà marqué en Premiership

Mais Mermoz avait envie de prolonger l’aventure de l’autre côté de la Manche où il est arrivé en tant que joker médical de Manu Tuilagi. Et le discours du manager Dean Richards a convaincu le Français. Les deux hommes se sont rencontrés à plusieurs reprises et Mermoz a été invité par son futur club que l’on dit ambitieux. En Angleterre, l’ancien joueur de Toulouse et Perpignan a rapidement trouvé ses marques en marquant son premier essai la semaine passée. Ce week-end, il pourrait même fêter sa première titularisation avec les Tigres s’il reçoit le feu vert des médecins après une petite blessure contractée le week-end dernier.

>> Mermoz: "J'ai besoin de jouer pour être heureux"

Newcastle, qui cherchait à recruter le Français depuis la saison dernière, a donc trouvé les bons arguments pour frapper un bon coup sur ce marché des transferts. Surtout, Mermoz et sa famille se plaisent en Angleterre et dans ce nouveau rugby. « Il apprécie notamment le mode de fonctionnement britannique ainsi que la vitesse de ce championnat qui va beaucoup plus vite que le Top 14 », nous a indiqué un membre de son entourage. Visiblement, Mermoz n’est pas prêt de rentrer en France.

Jean-François Paturaud