RMC Sport

Moscato assure qu’il n’a pas appelé Novès en pleine nuit pour l’insulter

Dans une interview accordée au Midi Olympique, Guy Novès a révélé avoir reçu un coup de fil insultant de la part d’un ex-international français après son éviction à la tête du XV de France. Soupçonné d’être l’auteur de cet appel, Vincent Moscato a démenti, ce lundi, dans le Super Moscato Show.

C’est une affaire qui agite le monde de rugby ces dernières heures. Dans un entretien accordé au Midi Olympique, Guy Novès a révélé avoir été victime d’un coup de fil particulièrement insultant de la part d’un ex-international français, quelques mois après son licenciement par la Fédération française de rugby. L’incident a eu lieu au début du mois de juin 2018, après une soirée pour célébrer les vingt ans du titre de 1998 du Stade Français.

"Pendant la nuit, à 4 h 30, j’ai reçu un appel, assure l’ancien sélectionneur du XV de France. Je n’ai pas décroché. Le matin, j’avais un message en attente. Un ancien international français me faisait "l’honneur" de m’insulter : "Novès, t’es un enculé… T’es un escroc, une merde. À chaque fois qu’on venait à Toulouse, on te mettait la fessée… T’es une pipe." Sur le message, on entendait plusieurs voix : celui qui m’insultait mais aussi d’autres, derrière, qui lui soufflaient."

"Mes souvenirs sont flous"

Soupçonné d’être l’auteur de ce coup de fil, Vincent Moscato s’est défendu, ce lundi, dans le Super Moscato Show sur RMC. "On était plus de trente. Pourquoi ça retombe sur moi?", s’est d’abord demandé l’ancien talonneur, avant de nier en bloc: "Non, c’est sûr que non. Ce n’est pas mon téléphone et sincèrement, quand vous m’avez parlé de ça, ça m’a surpris. Ça m’a même choqué. Je ne me souviens pas si j’étais présent à ce moment-là, mais c’est possible que je sois présent. Mes souvenirs sont flous. C’était une soirée arrosée. Mais ce n’est pas moi qui ait appelé Guy Novès. Sincèrement, je ne sais pas qui c’est."

En attendant que le coupable soit désigné, Moscato en a d’ailleurs profité pour rappeler son affection pour Novès: "Guy, je l’apprécie. C’est un type qui, pour moi, a été l’un des meilleurs entraîneurs. Il n’a pas réussi en équipe de France, mais comme Saint-André ou Brunel aujourd’hui. Il y a un trou de génération. Ce n’est pas la faute à Novès. Il a tout gagné, c’est le mec qui a gagné le plus. Je l’ai toujours apprécié. C’est un mec qui a des valeurs et que j’aime bien."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur