RMC Sport

Parra : "Confirmer notre victoire face à l’Angleterre"

Titulaire lors de la défaite en Angleterre, Morgan Parra n’était pas de la victoire au Stade de France. Et le demi de mêlée ne sait pas s’il sera dans le groupe pour le dernier match de préparation face à l’Ecosse (samedi 21h). Le Clermontois avoue que la préparation, débutée le 6 juillet, commence à se faire sentir, mais que les Bleus ont hâte de débuter la compétition. Morgan Parra estime que le XV de France est prêt à relever le défi Coupe du monde.

La reprise de la préparation n’a-t-elle pas été trop difficile après cinq jours de repos ? 
On a été pris direct à froid ! On a débuté par une séance de wattbike dès le samedi matin avec une séance de musculation ensuite. Et l’après-midi avec une séance de rugby, c’était bien chargé. Mais c’était nécessaire avant ce dernier match de préparation face à l’Ecosse. C’était important de faire un dernier rush physique avant de relâcher un peu avant le début de la Coupe du monde face à l’Italie. C’est ce qui nous permettra d’être au point.

Quel est le discours du staff pour ce dernier match face à l’Ecosse ?
L’objectif est de confirmer notre prestation face à l’Angleterre. Et après, de travailler certains secteurs. On doit tenir le ballon sur plusieurs temps de jeu. Défensivement, on doit être encore plus au point. On a eu 70 minutes très bonne, mais les dix dernières minutes ont été très compliquées. C’est un tout pour rendre une copie parfaite, mais c’est très compliqué.

Est-ce important d’être dans le groupe ce samedi face à l’Ecosse ?
On suppose que Philippe Saint-André va dessiner son groupe pour le début de la Coupe du monde… Je ne sais pas… C’est toujours mieux de faire partie du groupe. Mais je ne connais pas l’état d’esprit du sélectionneur. L’important est de travailler pour le groupe. On doit faire les efforts pour le groupe. Et des choix seront faits.

Avez-vous suivi les résultats de vos adversaires, notamment l’Italie et l’Irlande, qui se sont inclinées en match de préparation ? Qu’est-ce que ça vous inspire ?
Rien du tout ! Ce sera complètement différent durant la Coupe du monde. On connait les qualités de nos adversaires. Et généralement, chaque équipe est programmée pour monter en puissance durant la compétition. Il faut rester vigilant.

Parra : "On peut faire beaucoup mieux"

Pensez-vous que l’équipe de France est prête ?
Oui, on commence à être prêt physiquement. On en saura un peu plus après l’Ecosse, mais le match déterminant sera le premier face à l’Italie. Sur le jeu et défensivement, on peut faire beaucoup mieux.

Vous avez donc hâte de débuter la Coupe du monde ?
Oui, Marcoussis, c’est sympa, mais on a envie de rentrer dans la compétition. Les matches amicaux, ça permet de s’étalonner. Après physiquement, ça commence à être lourd. Le wattbike, on commence à en avoir un peu marre. L’aérobie et la musculation aussi. On a envie de rentrer dans la compétition et de tout donner, tout lâcher pendant un mois et demi et avoir aucun regret. Après un été très chaud, le temps est en train de changer.

Est-ce un élément que vous avez abordé surtout qu’il risque de pleuvoir durant le Mondial…
J’espère jouer avec du beau temps et ne pas jouer un mois et demi avec un K-way. On espère qu’il fera beau. D’après Benjamin Kayser, le temps est le même à Paris et en Angleterre !

MR à Marcoussis