RMC Sport

Pro D2: Nagusa répond aux critiques sur son congé paternité

Pour avoir pris l'intégralité de son congé paternité, fait rare dans le sport professionnel, Timoci Nagusa, qui évolue à Grenoble en Pro D2, a été critiqué. Dans une interview à Franceinfo, il assume.

Il lui importe peu que l'ancien ouvreur Jonathan Wisniewski ait estimé qu'il ne devrait pas "bénéficier des mêmes privilèges que ceux qui gagnent moins bien leur vie", ou que l'ex-sélectionneur français Philippe Saint-André ait jugé qu'il mettait "son équipe en difficulté". Une semaine après avoir annoncé prendre un congé paternité de 28 jours comme le droit du travail le lui permet, le rugbyman international fidjien Timoci Nagusa (34 ans) assume son choix, nonobstant les critiques.

"Les gens pensent ce qu’ils veulent, moi, je sais ce que je fais pour rester en forme malgré mon arrêt. Je suis rugbyman professionnel depuis quinze ans. Je fais mes affaires parce que je sais que quand je reviendrai, je serai prêt", a répondu le joueur du FC Grenoble Rugby, dans une interview dévoilée vendredi par Franceinfo.

"La famille, c’est plus important que tout"

Interrogé précisément sur les propos tenus par Jonathan Wisniewski et Philippe Saint-André, Timoci Nagusa a assuré ne pas avoir "suivi" leurs réactions. "Pour moi, c’est un choix personnel", a-t-il par ailleurs opposé.

Il a ensuite pris le temps de réexpliquer sa démarche, rare dans le monde du sport professionnel: "Je ne vais pas dire aux gens ce qu’ils doivent faire ou leur demander de faire comme moi. Chacun fait ce qu’il veut. La loi offre un congé paternité de 28 jours, mais libre à chacun de le prendre ou non. Pour moi, la famille c’est plus important que tout dans la vie. Ma femme est très importante. Quand je partirai en déplacement avec l’équipe, quand je serai à l’entraînement, elle restera auprès de mes enfants. Prendre cette décision c’est aussi une manière de la protéger".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport