RMC Sport

Rugby: le Japon bientôt intégré au tournoi des 6 Nations?

Selon le Daily Mail, le Japon, véritable révélation de la dernière Coupe du monde que les Brave Blossoms ont disputé à domicile, pourrait faire son entrée dans le Tournoi des 6 Nations à moyen terme. Si ce ne sont que pour l’instant que des rumeurs, la perspective d’une ouverture du tournoi hors des frontières de l’Europe a de quoi surprendre mais ne paraît pas illogique sur certains points.

Voilà déjà plusieurs années qu’il se murmure que World Rugby, organisateur du Tournoi des 6 Nations, pense à réformer le vieux tournoi annuel et à l'ouvrir à une nouvelle sélection. Mais jusque-là, on parlait plutôt de la Géorgie ou de la Russie pour intégrer la compétition européenne. Sauf que, selon le Daily Mail, c’est bien du côté du Pacifique que la Fédération internationale pourrait aller chercher le futur nouveau pensionnaire du Tournoi.

Le Japon a de quoi séduire

D’après le journal anglais, World Rugby pourrait en effet souhaiter élargir le tournoi pour la première fois en dehors des frontières de l’Europe et songerait très fortement au Japon, qui a ébloui la planète rugby lors de la Coupe du monde organisée sur son sol.

Si le Daily Mail précise qu’aucune "discussion formelle" n’a pour l’instant eu lieu, World Rugby ne serait cependant pas insensible à la popularité croissante du rugby au Japon, où le XV nippon est parvenu à susciter un engouement autour de son jeu audacieux.

Formule inchangée depuis 2000

Alors qu’un système de relégation et de promotion est régulièrement évoqué, c’est la première fois qu’il est imaginé que le Tournoi des 6 Nations ouvre ss portes en dehors de l’Europe. La compétition, créée au 19e siècle, était d’abord un tournoi entre les pays britanniques (Irlande, Galles, Angleterre et Ecosse), avant d’inclure la France en 1910 et l’Italie en 2000.

Aujourd’hui, le Japon, au fort potentiel commercial, est huitième au classement mondial de l’IRB et fait mieux que l’Ecosse (9e) et l’Italie (12e). Lors du Mondial, les Japonais sont également venus à bout de l’Irlande et des Ecossais en poule. Si géographiquement, les Japonais auraient peut-être plus leur place dans le Rugby Championship en compagnie des nations du Sud (Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Australie et Argentine), qui songeraient aussi à intégrer le Japon, ils ont prouvé que, sportivement, leur place dans le Tournoi des VI Nations ne serait pas usurpée.

F.Ga