RMC Sport

Simon : "Le CV d’Ibanez est extrêmement parlant"

-

- - -

Pour Serge Simon, membre de la Dream Team RMC Sport, la possible arrivée de Raphaël Ibanez aux commandes du XV de France après Philippe Saint-André est excellente nouvelle pour les Bleus.

Serge Simon, que vous inspire le fait que Raphaël Ibanez est en pole pour être le futur manager de l’équipe de France ?

Sur le choix putatif de Raphaël, je crois que c’est une bonne chose. Son CV, aujourd’hui, commence à être dense, cohérent, extrêmement parlant. En tant que joueur, il compte 98 sélections et il a été capitaine de l’équipe de France. A cette époque, il était déjà très proche des staffs, très impliqué. Je me souviens que Bernard (Laporte, ex-sélectionneur du XV de France) sentait et disait qu’il pouvait devenir quelqu’un de très compétent. Comme joueur, il a été un extraordinaire champion d’Europe, de France, etc…

Est-ce que ce sont ses seuls atouts ?

Non, ce qui m’intéresse davantage avec Raphaël, c’est ce qu’il est en train d’écrire avec un club que je connais bien et que j’aime particulièrement, l’Union Bègles-Bordeaux. Son effectif n’est pas forcément une constellation de stars, mais c’est l’une des équipes qui pratique l’un des jeux les plus attractifs et performants. Or ces deux adjectifs ne sont pas forcément compatibles. Il trouve sa performance dans l’attractivité du jeu. C’est ce qui leur permet de performer. Il n’est pas seul. Je rends hommage aux autres entraîneurs, notamment à Vincent Etcheto et Régis Sonnes. Mais Raphaël est là, dans un rôle de manager, impactant donc sur la stratégie et sur les choix.

Il a donc le profil idéal pour succéder à Philippe Saint-André…

C’était un très grand joueur et c’est important pour un manager pour s’imposer aux autres. Le sport est un monde très animal et on aime bien se frotter un peu les cornes pour savoir ce qu’il y a derrière. Sur ce côté-là, il est inattaquable puisqu’il est l’un des plus grands joueurs français. Et côté entraîneur de terrain, on ne pourra pas, comme on l’a fait à d’autres, intenter un procès d’intention sur son incapacité parce qu’il n’aurait pas l’expérience du haut niveau. Il l’a et l’amène de manière extrêmement positive. Trouvez-moi un seul mec qui dit du mal d’Ibanez et je le mange tout de suite !

la rédaction