RMC Sport

XV de France : Ibanez en pole pour l’après Saint-André

Raphaël Ibanez

Raphaël Ibanez - AFP

EXCLU RMC SPORT. Qui succèdera à Philippe Saint-André à la tête du XV de France à l’issue de la Coupe du monde ? Selon nos informations, l’ancien talonneur international Raphaël Ibanez (Bordeaux-Bègles) est aujourd’hui en pole position.

Une évolution du poste favorable à Ibanez

Le processus de succession de Philippe Saint-André a commencé et c'est un ancien capitaine des Bleus aux 98 sélections, Raphaël Ibanez, qui est en pole position. Le nouvel homme fort du XV de France à l'horizon novembre 2015, après la Coupe du monde, le sera dans un cadre et une définition de poste qui évoluent : sélectionneur et manager à l'anglaise. Des prérogatives plus managériales que technico-tactiques, même si le sélectionneur successeur ne sera pas éloigné du terrain. Il aura, pour l'assister, des techniciens, des entraîneurs des lignes arrières et des avants, des référents chargés des "skills", de la défense, du jeu au pied. La future nouvelle structure devra travailler en relation étroite avec le pôle excellence dirigé par le DTN, Didier Retière.

Bordeaux-Bègles prospecte

Dernièrement, Laurent Marti, le président de l’Union Bordeaux-Bègles, a demandé à au moins un agent de lui proposer un manager de haut-niveau, international, pour succéder le cas échéant à Ibanez si ce dernier devait être appelé aux destinées du XV de France. Laurent Marti, actuel employeur de Raphaël Ibanez, a dit dernièrement lors d'une réunion qu'il voulait maintenant un staff constitué au même moment, et non plus des hommes qui s'ajoutent au fur et à mesure des saisons.

Pelous pressenti, Galthié distancé

Une place pour Fabien Pelous est très fortement envisagée dans le nouvel organigramme, dans une fonction plus managériale des équipes de France, en relation avec le bureau fédéral. Le microcosme des agents bruisse des mêmes rumeurs : "Ibanez-Pelous, c'est acté, notamment parce que les candidats potentiels ont été prévenus" ou encore "Ibanez-Pelous, c'est dans beaucoup de conversations". Parmi les successeurs potentiels à Philippe Saint-André, l'un des grands favoris a vu son étoile décliner. Fabien Galthié n'est aujourd’hui plus dans la course.

Des coachs du Top 14 sondés

Des entraîneurs de clubs du Top 14 ont confirmé avoir été contactés par Serge Blanco, vice-président de la FFR en charge du haut-niveau, pour être sondés sur leurs projets avec le XV de France si d'aventures ils étaient retenus comme techniciens. Ces techniciens, chargés d’épauler le futur sélectionneur-manager, devraient être des entraîneurs issus du Top 14. Les noms de Fabrice Landreau (Grenoble) ou encore de Laurent Labit et Laurent Travers (Racing) circulent. Mais une partie du staff actuel de Philippe Saint-André pourrait le cas échéant rester en place.

Camou pour « une équipe »

Le 6 novembre dernier, le président de la FFR avait en exclusivité pour RMC Sport évoqué la succession de Philippe Saint-André. "La différence est peut-être entre choisir quelqu’un ou choisir une équipe, résumait Pierre Camou. C’est peut-être la différence de fond à avoir au fur et à mesure de l’évolution. Alors, est-ce que les mentalités sont prêtes au jour d’aujourd’hui pour ce type de choix d’une équipe ? C’est-à-dire pas d’un homme qui s’adjoint d’autres personnes ou auquel on adjoint d’autres personnes, mais d’entrer une équipe... Quant aux modalités ou au tempo, il y a une Coupe du monde en 2015. On regarde la Coupe du monde et on verra ensuite ou pendant. Il n’y a pas de précipitation quelconque. Je veux que les gens travaillent dans le calme absolu aux objectifs qu’ils ont et qui sont fixés."

Laurent Depret / Wilfried Templier